OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus

CV sans réponse ou alors réponse négative, candidature non retenue après un entretien… Votre recherche d’emploi prend des allures de parcours du combattant. Vous sentez que vous allez bientôt craquer 🙁 . Pourtant, le succès n’est pas loin, pour cela il suffit de se poser quelques instants pour faire le point et suivre les étapes indispensables pour rebondir en beauté. C’est parti !

Action n° 1 : revoyez votre CV 1 revoir CV

Aucune réponse positive, pas un seul entretien décroché, même téléphonique ?
Il va falloir d’urgence revoir votre CV. Si vous pensez correspondre au poste lorsque vous envoyez votre CV et que rien ne se passe, c’est qu’il manque à coup sûr les éléments nécessaires pour susciter l’intérêt du recruteur. Cela signifie aussi que votre CV et lettre de motivation n’ont pas été suffisamment retravaillés en fonction de l’annonce. Posez-vous les bonnes questions : en lisant chaque offre d’emploi, identifiez les principales informations telles que le niveau de qualification, les compétences et l’expérience demandées pour bien organiser votre CV. Idem pour votre lettre de motivation, elle doit être personnalisée un minimum pour intéresser et convaincre le lecteur.

Action n°2 : visez le centre de votre cible 2 cible

Etes-vous certain de répondre à la bonne annonce, de cibler la bonne entreprise ou le bon job ? Le ciblage dans l’envoi de votre candidature est la clé de la réussite. Assurez-vous de bien répondre aux critères de l’annonce avant de postuler. La technique de l’envoi de CV en nombre à tort et à travers ne marche pas. En envoyant des CV à la chaîne, vous risquez de vous griller, puis de perdre confiance en vous. La meilleure technique consiste à répondre aux annonces auxquelles vous êtes certain de correspondre, tout en faisant un travail de recherche sur l’entreprise, sur le poste pour que votre candidature soit vraiment soignée. Un recruteur sera sensible à chaque détail prouvant que vous ne répondez pas au hasard et que c’est bien ce poste qui vous motive.

0Action n°3 : respirez profondément

Vous avez décroché un entretien mais n’êtes pas retenu ? Relativisez. Cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas fait pour ce poste ; ou que vous avez raté votre entretien ; ou encore que vos compétences ne sont pas suffisantes. Rappelez-vous : vous êtes souvent nombreux à postuler pour un même job. Un autre candidat plus expérimenté, connaissant mieux le secteur d’activité ou venant de la concurrence a lui aussi passé l’entretien. Ses connaissances du camp d’en face lui ont donné la préférence. Quoi qu’il en soit et qu’elle que soit la vraie raison, sachez que côté recruteur, les choix sont souvent difficiles et se jouent à peu de chose.

Action n° 4 : demandez pourquoi ? 4 pourquoi

Une fois passée la déception, partez à la chasse aux infos. Si vous n’avez reçu qu’un simple mail ne motivant pas clairement les raisons du refus, n’hésitez pas à rappeler votre recruteur pour comprendre sa décision. Sans essayer de le convaincre de nouveau ou de lui dire qu’il a eu tort, bien entendu. Ecoutez-le attentivement ! Il devrait vous expliquer ce qui manquait ou non à votre candidature et cela vous servira pour la suite. Une façon d’apprendre de votre échec et d’adopter cette citation de Churchill : “Le succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme.”

5 DécrypterAction n°5 : décryptez la réponse

Vous avez eu votre recruteur au téléphone, mais la réponse reste aussi négative qu’évasive ? C’est tout simplement qu’une explication est difficile à donner. Cela arrive parfois. Peut-être a-t-on donné le poste à une personne recommandée par quelqu’un dans l’entreprise. Peut-être ont-ils reçu beaucoup de candidats et il leur est difficile de vous resituer. Peut-être que finalement le budget pour ce poste a été supprimé et qu’il ne faut pas ébruiter cette information en lien avec la santé financière de l’entreprise. Enfin, peut-être est-ce tout simplement une question de relationnel… Oui, l’intuition ou le feeling sont absolument essentiels dans une embauche. Ce sont des choses qui ne s’expliquent pas, mais qui se ressentent. Et si le courant n’est pas passé, votre CV et votre expérience n’y feront rien. Ne le prenez pas personnellement et remotivez-vous pour la suite.

Action 6 : faites appel à un professionnel 6 Professionnel

Vous sentez que tout seul vous n’avancez pas ? Faites-vous aider ! Un CV, une lettre de motivation sont parfois des choses difficiles à construire et à rédiger. En allant voir un conseiller ou un coach, vous pourrez travailler sur le fond, c’est-à-dire apprendre à valoriser vos compétences afin qu’elles suscitent un réel intérêt de la part d’une entreprise. Côté relationnel, vous apprendrez à travailler sur la forme en vous entraînant à l’exercice de l’entretien, de la prise de parole. Les consultants de cabinet de recrutement peuvent vous livrer de précieuses astuces. Vous pouvez également demander conseil à votre entourage. Quel que soit votre choix, la préparation sera votre meilleure alliée pour vos entretiens à venir.

Vous connaissez désormais les gestes qui permettent de rebondir. Pratiquez-les sans modération jusqu’à obtention de votre job !

mot clés associés :

, ,

partager

retour