OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus

Entre une entreprise et ses clients, se trouve l’assistant commercial : un rôle clé d’interface entre deux acteurs de l’économie. Un poste nécessitant deux ans d’études mais aussi bien souvent… un sens aigu de la diplomatie et de la communication.

Les missions de l’assistant commercial

Fiche métierassistant comptableL’assistant commercial a pour mission première d’assurer le suivi du dossier des clients de l’entreprise pour laquelle il travaille. Il fait l’intermédiaire entre sa société et ses clients, leur transmet à leur demande des informations sur les coûts et les délais, met à jour la base de données clients, actualise des tableaux statistiques de ventes, etc. Toute l’action de l’assistant commercial est dirigée vers les clients mais en faveur de son entreprise, dont il vend l’efficacité par son action et son rôle d’intermédiaire.
Il s’agit d’un travail de bureau, axé sur les outils informatiques et de téléphonie, avec des missions annexes plus ou moins développées selon les demandes de l’employeur. Dans certains cas, il peut être amené à occuper d’autres fonctions de secrétariat, telles que la prise de rendez-vous, la préparation de réunion et l’organisation de déplacements et de rencontres avec les clients.

Savoir-faire et savoir-être

Très bonne communication orale et écrite, maîtrise des outils informatiques de base (courriel, bureautique…) et sens aigu de l’organisation : telles sont les qualités de base requises au poste d’assistant commercial. L’assistant commercial export, employé par des entreprises ayant des clients étrangers doit, lui, savoir communiquer dans une autre langue que le français, l’anglais le plus souvent.
Amené à communiquer avec les clients, le sens du relationnel est primordial. Les caractères diplomates sont les bienvenus pour s’occuper de clients pas toujours satisfaits !

Quelles formations pour devenir assistant commercial ?

Longtemps accessible aux candidats de niveau Bac (Bac pro Gestion-Administration ou Bac technologique STMG par exemple), le métier d’assistant commercial requiert de plus en plus un diplôme post-Bac de type Bac +2, tels que :

> BTS Assistant de manager
> BTS Assistant de gestion de PME-PMI
> BTS Management des unités commerciales
> BTS Commerce international
> DUT Gestion administrative et commerciale des organisations
> DUT Techniques de commercialisation

Dans quel secteur d’activité peut-il exercer ?

Dans une entreprise, qui dit activité commerciale dit souvent service commercial avec lequel l’assistant commercial travaille en lien direct. Il peut donc évoluer dans un grand nombre d’entreprises, pourvu qu’elles aient une branche commerciale qui vend et/ou achète des biens ou services. Les assistants commerciaux ont ainsi le choix de s’épanouir dans tous secteurs : commerce, distribution ou encore les divers secteurs de l’industrie…

Ses perspectives d’évolution

Le métier d’assistant commercial est un excellent tremplin pour prendre ses marques au sein d’une entreprise avant d’envisager une plus grande prise de responsabilité. L’assistant commercial peut par exemple évoluer vers un poste de responsable de la gestion commerciale ou au sein d’un service plus ou moins spécialisé selon la taille de l’entreprise : à l’administration des ventes, au marketing ou encore à la logistique.

Métiers passerelles

Responsable de la gestion commerciale (f/h)
Administrateur des ventes (f/h)

mot clés associés :

partager

retour

à lire également