OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus

Parmi les fonctions supports, la comptabilité garde une place privilégiée. Expert en chiffres, expert dans le domaine fiscal, le comptable se doit aussi de suivre les évolutions informatiques et digitales, avec la même mission incontournable : tenir les comptes d’une entreprise.

Les missions du comptable

Fiche métier ComptableParmi les fonctions supports d’une entreprise, la comptabilité occupe une place clé. Le comptable est le spécialiste des chiffres et le garant de la bonne santé financière de la société qui l’emploie. La mission principale du comptable consiste à tenir les comptes de l’entreprise pour laquelle il travaille. Il enregistre les dépenses, recettes, opérations comptables, traite les factures, élabore les documents officiels (TVA, ASSEDIC, URSSAF…), établit les feuilles de paie, relance les impayés et prépare chaque année la clôture des comptes annuels. Dans les grandes structures, il peut se spécialiser dans la comptabilité analytique, la comptabilité de gestion, le contrôle de gestion ou encore expertise-comptable… Il peut travailler seul ou en équipe, dans une fonction de bureau très orientée vers les outils informatique et de calcul.

Savoir-faire et savoir-être

Être comptable nécessite des compétences bien précises dans la maîtrise des normes, des connaissances en matière fiscale et juridique. Il s’agit même d’un impératif à la pratique du métier. Autres impondérables : des connaissances poussées en informatique sont nécessaires (logiciels de traitement comptables et fiscales), de même que le fait d’être à l’écoute des évolutions fiscales, juridiques et sociales. Rigueur, sens de l’organisation, esprit logique et ordonné comptent parmi les qualités indispensables du comptable. Savoir parler anglais constitue par ailleurs un plus.

Quelles formations pour devenir comptable ?

Un diplôme bac +2 est le minimum requis pour accéder au métier de comptable :
> BTS Comptabilité-gestion
> DUT Gestion des entreprises et des administrations

Les formations en comptabilité les plus plébiscitées pouvent aller jusqu’au bac +8 :
> Diplôme de comptabilité et gestion (DCG , bac+3)
> Licence professionnelle Métiers de la gestion et de la comptabilité
> Diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG, bac+5)
> Master CCA (Comptabilité, Contrôle, Audit)
> Diplôme d’expert-comptable (DEC à bac+8)

Une alternative : Diplôme juridique doublé d’un diplôme d’école de commerce

Dans quel secteur d’activité peut-il exercer ?

La comptabilité peut s’exercer dans tout secteur d’activité. Au sein d’une PME, un comptable est généralement amené à exercer seul. Au sein d’un grand groupe, il rejoint un pôle comptabilité. Autre alternative : le comptable peut aussi être amené à travailler pour un cabinet d’expertise-comptable ou choisir d’ouvrir son propre cabinet.

Ses perspectives d’évolution

Le comptable peut voir ses prérogatives se spécialiser (en comptabilité analytique ou comptabilité de gestion par exemple), et élargir son champ d’action au sein d’une grande entreprise (jusqu’à l’international). Au sein d’un cabinet, le comptable expérimenté peut briguer un poste d’expert-comptable ou se tourner vers le métier d’auditeur. Il sera alors amené à analyser le fonctionnement comptable et financier d’une structure pour proposer des optimisations. En entreprise, les évolutions de carrière d’un comptable sont larges : comptable fournisseurs, comptable clients, chef comptable, contrôleur de gestion, DAF (Directeur Administratif et Financier).

Métiers passerelles

Assistant bureautique (f/h)
Cadre de la comptabilité (f/h)

mot clés associés :

partager

retour

à lire également