OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus

Le contrôleur de gestion est le garant de la rentabilité d’une entreprise ou du service auquel il est rattaché. Grâce à ses analyses, il oriente la direction dans la gestion économique de l’activité. Un métier stratégique qui ne connaît pas la crise !

les missions contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion veille sur la performance financière d’une structure. Il organise et contrôle en permanence la gestion économique de cette dernière. Il élabore ainsi des outils de pilotage et de reporting pour collecter les données inhérentes à l’activité. Armé de son tableau de bord, il compare les achats, productions, ventes, stocks. C’est en observant et en analysant ces coûts, qu’il peut les optimiser. Il en déduit alors des objectifs et des budgets prévisionnels. Il soumet ces préconisations à la direction pour les orienter dans la stratégie générale.

savoir-faire et savoir-être

Le contrôleur de gestion est un expert des chiffres et de la comptabilité. Grâce à sa précision, sa rigueur et son sens de l’observation, il est également un analyste hors pair. D’ailleurs, pour exposer ses analyses il possède un bon esprit de synthèse. Il dispose également de qualités relationnelles pour créer un climat de confiance avec ses interlocuteurs. Il sait aussi faire preuve de diplomatie pour convaincre et proposer ses procédures. Enfin, il maîtrise les tableurs, bases de données et divers logiciels notamment l’ERP (Enterprise Resource Planning).

dans quel secteur peut-il exercer ?

Tous les secteurs d’activité ont besoin d’un contrôleur de gestion. Son métier s’exerce aussi bien dans une PME que dans un grand groupe.

ses perspectives d'évolution

Avec de l’expérience, un contrôleur de gestion peut évoluer vers des postes de direction liés à la finance ou à l’audit. Parmi lesquels : directeur de l’audit, directeur financier, directeur administratif mais aussi directeur du contrôle de gestion ou encore contrôleur de gestion groupe. Il peut également se tourner vers les ressources humaines et devenir contrôleur de gestion sociale.

formations

Quelles formations pour devenir contrôleur de gestion ?

  • Une formation de niveau bac+5 est recommandée. Les diplômes les plus appréciés :– Le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion)
    – Les masters : comptabilité-contrôle-audit, contrôle de gestion et audit, stratégie d’entreprise, gestion financière…
    – Un diplôme d’IEP ou d’école de commerce avec une spécialisation en finance ou en contrôle de gestion.

voir

nos offres d’emploi du secteur comptabilité

nos dernières offres