OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus

Dans le secteur du BTP, l’électricien de chantier occupe une place importante en ayant la charge de l’installation d’équipements électriques sur un chantier. En bureau d’études et sur le terrain : la polyvalence est de mise pour pratiquer cette activité accessible dès le niveau CAP.

Les missions de l’électricien de chantier

Fiche métier Electricien de chantier

Aussi appelé électricien du bâtiment, électricien du BTP, électricien d’équipement, chef de chantier électricité ou chef de chantier en installations électriques, l’électricien de chantier réalise les travaux nécessaires à la mise en œuvre d’installations électriques sur des ouvrages neufs, en réhabilitation ou en entretien.
A partir de l’étude de plans et de schémas d’une installation électrique, l’électricien de chantier repère sur le terrain un tracé de lignes et l’emplacement d’équipements (prises, interrupteurs, compteurs). Il assure ensuite le bon déroulement du chantier (pose de câbles et raccordement) puis encadre la mise en service et vérifie la qualité de l’installation.
Il peut aussi réaliser de l’incorporation béton pour des ouvrages neufs, ou se spécialiser dans les réseaux souterrains (câble et réseaux) ou aériens (ferroviaires, distribution).
L’électricien de chantier peut travailler à son compte ou pour celui d’une entreprise. Il travaille dans un environnement de chantier (intérieur et extérieur), dans le respect des normes de sécurité (casque de chantier).

La sécurité au travail

Savoir-faire et savoir-être

L’électricien de chantier est rigoureux dans son travail, bon observateur, à l’aise avec la lecture de plans et de schémas d’installations électriques, minutieux et méthodique. Il possède de bonnes qualités relationnelles pour communiquer avec les différents métiers du bâtiment avec lesquels il collabore au quotidien et place la sécurité, la sienne et celle des autres intervenants au premier plan de ses préoccupations.

Quelles formations pour devenir électricien de chantier ?

Du niveau CAP à Bac +3, différentes formations permettent de faire carrière comme électricien de chantier :

> CAP Préparation et réalisation d’ouvrages électriques
> Bac technologique Electrotechnique
> Bac technologique Métiers de l’électricité
> BTS Mécanique et automatismes industriels (MAI)
> BTS Electrotechnique
> DUT Génie électrique et informatique industrielle
> Licence pro Automatismes industriels

Une habilitation aux risques d’origine électrique est par ailleurs requise.

Dans quel secteur d’activité peut-il exercer ?

L’électricien de chantier travaille le plus souvent au sein d’une entreprise spécialisée dans les équipements électriques. Il peut également être salarié d’une entreprise d’ingénierie électrique ou évoluer au sein d’un grand groupe de l’électricité, des transports ou des télécommunications.

Ses perspectives d’évolution

Un électricien de chantier avec de l’expérience peut être amené à évoluer vers un poste de chef de travaux, prendre des responsabilités d’encadrement à la tête d’une équipe en tant que chef de chantier électricité, ou encore s’orienter vers des fonctions transverses comme celle de technico-commercial équipements électriques.

Métiers passerelles

Électromécanicien de maintenance (f/h)
Électricien industriel  (f/h)

mot clés associés :

partager

retour

à lire également