OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus

Un sens inné de la vente doublé d’une parfaite connaissance des produits de l’entreprise et des besoins des clients : le technico-commercial possède une double compétence rare et donc très prisée. Elle s’acquiert dès Bac +2 et peut vite mener à de belles opportunités de carrière, vers des postes d’encadrement voire de direction.

Les missions du technico-commercial

Fiche métier technico-commercial

D’un côté, les besoins précis d’un client. De l’autre, une offre commerciale proposée par son entreprise employeur. Le rôle du technico-commercial ? Faire coïncider les deux. Ses missions consistent donc d’abord à prospecter la clientèle, à la démarcher, à cerner ses attentes pour lui proposer des solutions techniques à la carte.
Comme son nom l’indique, le technico-commercial est à la fois un excellent commercial, avec des tâches de commercial (développer un portefeuille client, vendre des produits, négocier des contrats), mais aussi un technicien qui maîtrise les spécificités des produits qu’il a à vendre. Il peut ainsi présenter aux clients un argumentaire adapté, axé sur l’opérationnel et les besoins qu’ils comblent.
Le technico-commercial est un interlocuteur privilégié de son entreprise et de ses clients.

Savoir-faire et savoir-être

Le technico-commercial possède tous les atouts d’un bon commercial : sens de l’écoute et de la persévérance, maîtrise des techniques de vente, goût du challenge, dynamisme et ouverture d’esprit. En complément, il a également de très bonnes connaissances dans les produits vendus, qu’il s’agisse d’outils informatiques de matériels électriques ou encore dans le domaine du BTP par exemple. Cette grande maîtrise lui confère une autorité auprès de ses interlocuteurs de manière à installer un climat de confiance dans les négociations.
A noter que de plus en plus d’entreprises sont à la recherche de profils technico-commerciaux bilingues franco-anglais, voire trilingues.

Quelles formations pour devenir technico-commercial ?

La majorité des technico-commerciaux accèdent au marché de l’emploi avec un Bac +2 en poche :

> BTS Technico-commercial
> BTS Management des unités commerciales (MUC)
> BTS Négociation et relation client (NRC)
> DUT Techniques de commercialisation

L’accès au métier peut aussi se faire par la formation continue ou la VAE, avec une offre de CQPM (Certificat de qualification paritaire de la métallurgie) et de Titres professionnels adaptés : CQPM Technico-commercial industriel et TP Technicien supérieur commercial notamment.

Dans quel secteur d’activité peut-il exercer ?

Le technico-commercial exerce son activité dans toutes les tailles de société, de la TPE aux plus grands groupes, aussi bien dans l’industrie automobile qu’électrique, l’aéronautique, les équipements énergétiques ou informatiques. L’essentiel étant de bien connaître le secteur d’activité sur lequel il se positionne.

Ses perspectives d’évolution

Le poste de technico-commercial constitue un tremplin très intéressant dans une carrière commerciale. Grâce à la connaissance du terrain qu’il acquiert avec l’expérience, le technico-commercial peut vite évoluer hiérarchiquement vers des fonctions d’encadrement (chef des ventes, manager commercial, responsable d’un réseau), puis viser des postes de direction (directeur d’un service commercial, responsable grands comptes). Il peut aussi choisir de s’orienter vers le marketing.

mot clés associés :

partager

retour

à lire également