Après quelques jours de confinement, vous vous en êtes sans doute rendu compte : travailler à domicile avec vos enfants est aussi éreintant et complexe que d’entreprendre l’Ultra Trail du Mont-Blanc. Voici nos recommandations pour vous aider à ne pas perdre pied pendant cette période compliquée.

1 – Définissez quelques règles

Ils le savent mais n’hésitez pas à leur répéter : oui, vous êtes avec eux à la maison mais vous êtes tenu de travailler à certaines heures de la journée. Vous pouvez commencer par fabriquer avec eux des signalétiques « Papa/Maman travaille, on ne dérange pas » que vous pourrez accrocher sur une porte ou sur votre ordinateur. Si vos enfants sont trop jeunes pour lire, choisissez la couleur rouge « stop, on ne dérange pas » et verte « ok, je suis disponible ». Soyons réalistes, vos enfants ne respecteront certainement pas les règles tout de suite car pour eux, une bille coincée sous le canapé constitue une urgence absolue. Alors, il va falloir répéter, répéter et répéter avant qu’ils ne comprennent et appliquent ce que vous leur demandez. N’hésitez pas aussi à prévenir vos interlocuteurs professionnels de votre emploi du temps chamboulé, ils seront compréhensifs puisque certainement dans la même situation que vous.

2 – Etablissez un emploi du temps

Les enfants aiment la routine, cela les rassure. En ce moment et plus que jamais, ils ont besoin d’un cadre. On continue donc à se lever et à se préparer comme une journée normale. Si ce n’est pas déjà fait, réfléchissez à une organisation quotidienne en faisant participer tout le monde, ce planning pourra être accroché à la cuisine à la vue de tout le monde. Lors de votre planification, souvenez-vous aussi que la capacité de concentration des enfants est relativement brève, la plupart auront besoin de changer souvent d’activité. Définissez aussi un temps pour vous occuper exclusivement d’eux. Cela tombe bien, vous avez aussi besoin de faire des pauses régulières alors profitez-en pour jouer avec eux ou leur lire une histoire pendant 15 minutes. Cela vous garantit une heure de tranquillité par la suite. Et surtout ne soyez pas trop dur avec vous si les choses ne se déroulent pas comme prévu. Vous ferez mieux demain ou après-demain.

3 – Vous avez un espace dédié pour travailler

Vous avez de la chance ! Dans ce cas, fermez la porte sur laquelle vous aurez accroché le signe confectionné auparavant pour indiquer votre « humeur de travail ». Si vous vous préparez à un entretien téléphonique, insistez à nouveau auprès de vos enfants sur l’importance de ne pas vous interrompre pendant les prochaines minutes. Au besoin, assurez-vous qu’ils ont de quoi s’occuper pendant votre rendez-vous.

4 – Vous travaillez en couple à la maison

Chaque matin, communiquez ensemble sur le planning de votre journée. Si l’un d’entre vous à un rendez-vous vidéo ou un dossier urgent à rendre, arrangez vos emplois de temps. En fonction des priorités de chacun, vous pouvez alterner la gestion des enfants par créneau de deux heures par exemple ou si vous préférez, l’un gère le matin et l’autre l’après-midi.

5 – Vous travaillez seul.e à domicile

Le challenge est multiplié par deux, car impossible de vous reposer sur un conjoint. D’où l’importance d’imaginer un planning. En fonction de l’âge de vos enfants et de leur capacité à s’occuper eux-mêmes, vous pouvez vous lever avant eux et travailler au calme avant de les gérer. Vous pouvez également alterner les phases de jeux et de travail. D’ailleurs, sachez qu’il existe des sites qui partagent des idées de jeux notamment pour que vos enfants puissent se défouler à l’intérieur.

6 – Vos enfants sont en bas âge

La bonne nouvelle, c’est qu’ils font probablement encore la sieste l’après-midi voire même le matin si vous avez de la chance. Profitez-donc de ce moment précieux pour planifier des coups de fils importants ou choisir des dossiers qui demandent toute votre attention. Vous pourrez vous focaliser sur des tâches qui demandent moins de concentration quand ils seront à vos côtés, ravis de mâchouiller vos crayons.

7 – Vos enfants sont en âge d’aller à l’école

Non seulement vous faites du télétravail mais en plus, vous devez vous transformer en enseignant. Si vos enfants ont besoin de votre aide pour les leçons, restez à leurs côtés et profitez-en pour établir votre to do list ou vous occuper de tâches secondaires qui demandent moins de concentration. Les devoirs finis, ils peuvent suivre le programme des activités établies (jeux, temps calme, lecture, écran, bricolage, rangement etc). Pour éviter les interruptions intempestives, pourquoi ne pas prévoir une boîte de bricolage avec laquelle ils pourront exprimer toute leur créativité (crayons, peinture, ciseau, pinceau, colle, papier, bout de carton, ficelle, autocollants, vieux magazines etc) ? Quant aux tablettes, ordinateurs ou télévision, mieux vaut dans la mesure du possible, limiter le temps d’écran et surtout éviter qu’ils l’utilisent avant le coucher. Pourquoi ne pas négocier avec eux un temps d’écran par jour qu’ils peuvent répartir à leur convenance ? N’oubliez pas aussi de les faire participer à la vie de la maison, les jeunes enfants apprécient qu’on les responsabilise. Confiez-leur une tâche spécifique tous les jours. Vider le lave-vaisselle, ranger leur chambre, nourrir le chat, brosser le chien pendant que vous vaquez à vos activités professionnelles. Finalement, si vous êtes à court d’inspiration, ce site regorge de suggestions pour les distraire.

Bon courage !

Cet article a été initialement publié sur Monster.

partager

retour à la liste