Club Inhouse : Conseils RH pour les Industriels | Randstad

L’industrie d’après – article 4/4

Ce 4ème article porte sur l’après crise Covid-19 : le monde du travail aura-t-il un nouveau visage ?

Entretien avec :

    • Stéphanie Estève-Terre, Psychologue Sociale et Experte en stratégies de dépistage
    • Jérôme André, Directeur HF Prévention – Association Nationale de Prévention Santé
    • Catherine Tourette-Turgis, Professeure à Paris Sorbonne Université et Chercheure au Conservatoire national des Arts et Métiers

Pouvons-nous anticiper des réactions après le déconfinement ?

Stéphanie Esteve-Terré :

Chacun va réagir en fonction de ce qu’il aura vécu, mais la question de la réduction du risque va se poser. Certains salariés pourraient par exemple développer des phobies aux transports en commun et, dans tous les cas, la question du temps de trajet sera encore plus importante. Le fait de devoir porter des gants et des masques pourrait aussi faire exploser les névroses. D’autres individus, par exemple ceux qui sont confinés seuls dans un studio, pourraient développer un sentiment d’inégalité vis-à-vis de leurs collègues. Tous ces traumas impacteront le monde du travail. L’être humain fonctionne toujours pareil et en observant d’autres épidémies comme le H1N1, le SRAS ou Ebola, nous savons que ce type de réactions se produira mais nous ne savons pas sous quelles formes et dans combien de temps.

Jérôme André :

Jérôme André

Les réactions des salariés vont aussi dépendre de l’attitude adoptée par les employeurs et les managers durant la crise. Les instincts primaires se révèlent en effet dans les épreuves. S’ils n’ont pas été suffisamment conciliants avec leurs équipes, cela laissera des traces car le confinement ne constitue pas des vacances, bien au contraire !

Pour les personnes, comme pour les entreprises, l’enjeu de demain sera de modifier les comportements pour une meilleure adaptabilité au risque sanitaire. Nous allons devoir apprendre à vivre avec le virus, au même titre que nous avons appris à vivre avec le terrorisme : en intégrant les gestes barrières au quotidien, en changeant nos façons de nous déplacer, de communiquer et de travailler. C’est aussi une occasion unique pour les entreprises d’affirmer leur dimension citoyenne et leur raison d’être, tout en prenant un visage résolument humain.

Va-t-il y avoir des impacts structurels ?

Catherine Tourette-Turgis :

Catherine Tourette-Turgis

Le monde du travail ne sera plus le même car le rapport au travail est en train de changer. Il faut admettre que lors d’une telle pandémie, il n’existe aucune boîte à outils toute prête et adaptée. Les outils de prévision et de prospective vont être regardés d’un autre œil, par ailleurs de nombreux séminaires d’entreprise devront être révisés à la lumière de ce qui vient de se passer. Une nouvelle ère débute !


L’industrie d’après :
article 1   –   article 2   –   article 3   –   article 4

mot clés associés :

bien-être au travail, management

partager

retour à la liste

« Les services RH, la médecine du travail et les CSE vont être la pierre angulaire du déconfinement »

Vous vous apprêtez à vous abonner aux articles du club inhouse, pour tous les articles de l'instant RH, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner à tous les articles de l'instant RH, pour sélectionner uniquement les articles du club inhouse, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner aux articles du secteur public, pour tous les articles de l'instant RH, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner à tous les articles de l'instant RH, pour sélectionner uniquement les articles du secteur public, cliquez ici.

information Covid-19
 
Afin de limiter la propagation du coronavirus, randstad a décidé de fermer au public toutes ses agences. L’ensemble de nos collaborateurs reste pleinement mobilisé et joignable pour accompagner nos candidats, nos salariés intérimaires et nos clients. N’hésitez pas à contacter votre agence randstad par téléphone ou email. Rendez-vous sur https://www.randstad.fr/nos-agences/