Conseils Marque Employeur d'Instant RH | Randstad

Les contrats à temps partiel ont de nombreuses vertus, pour l’employeur tout comme l’employé. Grâce à leur flexibilité accrue, ils peuvent convaincre un collaborateur de rester à vos côtés.

Consacrer du temps à sa vie de famille, vivre une passion ou monter son propre business… autant de motivations qui peuvent donner envie à vos salariés de partir, alors qu’ils sont de bons éléments pour l’entreprise. De plus en plus de flexibilité est demandée de la part des employeurs face à une société qui ne veut plus réduire sa vie à la fameuse formule “métro, boulot, dodo”.
Des solutions existent justement pour leur permettre de se dégager du temps tout en restant dans votre entreprise. Le temps partiel, par exemple, paraît être un bon compromis. Ce contrat de travail, lorsqu’il ne pénalise pas votre structure revêt de nombreux avantages pour vous, comme pour vos employés.

Les modalités du temps partiel : temps de travail, obligations, organisation

chiffre clé

18,8%

des salariés français sont concernés par le temps partiel en 2017.
source : l'INSEE


Le temps partiel, par définition, est un contrat qui prévoit un temps de travail inférieur au temps plein, c’est-à-dire à la durée légale (35h par semaine, 67 heures par mois, ou 1607 heures par an) ou à la durée conventionnelle (selon les accords de branche).

Pour ce type de contrat, le temps de travail doit en général être supérieur ou égal à 24h par semaine ou 104h par mois. Cette règle ne s’applique pas aux CDD, aux missions d’intérim inférieures à 7 jours et aux remplacements de CDD et des dérogations peuvent être demandées lorsqu’elles sont justifiées.

Le temps partiel n’est pas une obligation, ni de la part de l’employeur, ni de la part du salarié. Il peut être imposé seulement dans certaines branches telles que les services à la personne, l’hôtellerie, la restauration ou le commerce. Le reste du temps, il résulte d’un accord commun entre les deux partis : le salarié peut effectuer une demande, et vous aurez ensuite 3 mois pour y répondre.

La plupart du temps, l’organisation d’un temps partiel se fait au sein d’une semaine : l’employé travaille certains jours et d’autres non (par exemple, pour un 4/5ème, il ne travaille pas un jour dans la semaine). Pourtant, il est également possible de l’organiser par semaine, par mois et même par an.

Le salaire sera proportionnel au nombre d’heures travaillées et le salaire horaire restera le même. En revanche, il est possible de prévoir des heures dites « complémentaires » : les modalités doivent être précisées dans le contrat de travail écrit. Ce ne sont pas des heures supplémentaires, elles seront donc payées au même taux de rémunération que les heures de base.

La clause d’exclusivité n’est plus appliquée dans le cadre d’un contrat de travail à temps partiel : votre employé pourra donc travailler pour une autre entreprise tant qu’il ne dépasse 48 heures par semaine en cumulé.

Le temps partiel est donc un contrat à part, dont les modalités peuvent paraître complexes au premier abord, mais qui permettent plus de flexibilité à la fois pour vous et vos employés. Une fois cadré et instauré, il peut vous assurer de garder vos employés, même lorsqu’ils souhaitent développer des projets personnels.

Les avantages et les inconvénients du temps partiel

Le temps partiel garantit les mêmes avantages qu’un temps plein à vos salariés : ils profitent du même nombre de jour de congés payés, des tickets restaurants (proportionnellement au nombre de jours travaillés), du remboursement des moyens de transports et ils cotisent pour leur retraite. En revanche, ils ne bénéficient pas des RTT qui sont une compensation des heures travaillées au-delà du minimum légal. Ce contrat permet donc de garder les avantages du régime salarial, tout en bénéficiant de plus de temps libre.

bon à savoir

47%

des Français tiennent à un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle.
source : selon l’étude Employer Brand Research de Randstad

Bien sûr, il n’est pas possible pour tout le monde : en effet, le salaire étant proportionnel au nombre de jours travaillés, il faut que vos salariés puissent s’assurer de maintenir leur niveau de vie par d’autres moyens.

Le contrat à temps partiel permet une grande flexibilité auprès de vos employés. Que ce soit pour des projets personnels, pour répondre à des problématiques familiales (maladie, enfant à charge…), pour pratiquer une activité sportive ou créative ou même pour cumuler deux contrats, il permet de répondre à des besoins personnels. Cette solution pourra aussi vous permettre d’encadrer et d’accompagner les employés fatigués ou surmenés en proposant un rythme de travail plus léger.
En mettant en place ce type de contrat, vous montrez un visage humain et vous instaurez un climat d’échange et de confiance au sein de votre entreprise.

Il est bien sûr indispensable que cette organisation particulière soit en phase avec les besoins de votre entreprise : que le poste permette des aménagements d’horaires, par exemple. Au préalable, vous devez donc vous assurer que le temps partiel n’entravera pas le bon fonctionnement de l’entreprise. Mais lorsqu’il est possible, il peut être un atout et vous assurer de garder vos talents.

Le contrat à temps partiel est donc un compromis gagnant-gagnant qui doit être mesuré pour les deux partis : le salarié doit s’assurer qu’il pourra gérer la baisse de son salaire et vous que cette nouvelle organisation ne pénalisera ni votre entreprise, ni les autres salariés.

retour à la liste

documents RH.

Tous les modèles de contrats et de lettres dont vous avez besoin.

nos documents RH

Une sélection d’articles dédiés au secteur industriel et ses enjeux.

le club inhouse

newsletter instant RH.

Vous vous apprêtez à vous abonner aux articles du club inhouse, pour tous les articles de l'instant RH, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner à tous les articles de l'instant RH, pour sélectionner uniquement les articles du club inhouse, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner aux articles du secteur public, pour tous les articles de l'instant RH, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner à tous les articles de l'instant RH, pour sélectionner uniquement les articles du secteur public, cliquez ici.

information Covid-19
 
Afin de limiter la propagation du coronavirus, randstad a décidé de fermer au public toutes ses agences. L’ensemble de nos collaborateurs reste pleinement mobilisé et joignable pour accompagner nos candidats, nos salariés intérimaires et nos clients. N’hésitez pas à contacter votre agence randstad par téléphone ou email. Rendez-vous sur https://www.randstad.fr/nos-agences/