Communiquer sur une entreprise ou ses produits, voici la mission principale d’un chargé de communication. Créatif, curieux et organisé, il met en place des stratégies et actions de communication. Polyvalent, il jongle entre les campagnes publicitaires, l’organisation d’événements et la création de contenus originaux.

Les missions chargé de communication (f/h)

Visibilité, notoriété, réputation... Le chargé de communication a pour objectif de faire connaître et reconnaître la marque, l'entreprise ou les services/produits de cette dernière. Après avoir analysé la concurrence, il définit des stratégies sous l'égide du directeur de communication et met en place des actions à destination d'un public cible. Il possède ainsi de nombreuses casquettes pour pouvoir rédiger les dossiers ou communiqués de presse, organiser des salons ou séminaires, prévoir des campagnes publicitaires sur les différents médias (presse, télévision, internet, affichage, radio...). Il endosse parfois le rôle de community manager et anime alors le contenu des réseaux sociaux. En interne, il peut être chargé du journal d’entreprise et parfois du développement de la culture d’entreprise. Enfin, il entretient des relations avec tous les acteurs qui rythment son quotidien comme les clients, partenaires, prestataires, ou sa propre équipe.

Savoir-faire et savoir-être

Le chargé de communication est créatif. Il sait surprendre ses cibles, les charmer et démarquer son entreprise de la concurrence. Ainsi, il est toujours à l’affut des nouvelles tendances et des actualités. Il s'intéresse d'ailleurs à une myriade de médias digitaux ou traditionnels ; Tv, print, affichage etc. Ses connaissances en NTIC (Nouvelles technologies de l'information et de la communication) lui permettent de proposer des stratégies innovantes et efficaces. Il est aussi censé maîtriser les logiciels du Pack Office (word, power point, excel) et idéalement ceux de la suite Adobe (photoshop, illustrator, inDesign). Son sens des relations est un réel atout pour convaincre avec diplomatie, comprendre les consommateurs et travailler en équipe. Il est aussi organisé, réactif et polyvalent pour gérer les diverses missions et garantir l'image de marque de son employeur.

Dans quel secteur peut-il exercer ?

Tous les secteurs ont besoin d’une bonne communication ! Généralement, ce sont les entreprises de moyenne et grande taille qui recrutent le plus. Les associations, collectivités ou organismes publics peuvent également avoir besoin de l'expertise du chargé de communication.

Ses perspectives d'évolution

Un chargé de communication a des perspectives d'évolution larges. Il peut se spécialiser au fil de ses expériences et selon ses affinités : attaché de presse, chargé de communication interne, social media manager... Il peut également se diriger dans des agences de communication pour diversifier son champs d'action et ainsi devenir chef de projet dans un domaine précis (marketing digital ou relations publiques par exemple) ou encore directeur de clientèle. Après quelques années concluantes au sein de son entreprise, il peut aussi gravir les échelons jusqu’au poste de directeur de la communication.

formations

Quelles formations pour devenir chargé de communication (f/h) ?

Si le poste peut être accessible à bac +2 et bac +3 grâce à un BTS Comunication, un DUT ou la licence Information et Communication, les diplômes de niveau bac +4 à bac +5 sont les plus appréciés. Ils sont possibles dans des écoles spécialisées (CELSA, ISCOM, Efap, Sup de Pub…) ou dans des écoles généralistes avec idéalement option communication (écoles de commerce, écoles de journalisme, Sciences Po).

voir la liste

informations Covid-19

Nos agences sont ouvertes et vous accueillent sur rendez-vous. Pour les entretiens, vous devrez être munis d’un masque et apporter votre stylo. Les gestes barrières devront être respectés.

N’hésitez pas à contacter votre agence randstad par téléphone ou email. Rendez-vous sur https://www.randstad.fr/nos-agences/
Pour toute autre question liée à votre parcours intérimaire en cette période inédite, nous vous invitons à consulter notre FAQ spéciale covid-19.