Parmi les métiers accessibles sans diplôme, préparateur de commandes est l’un de ceux où les besoins sont les plus importants. Comme son nom l’indique, il prépare les produits destinés à être livrés à un client. Une activité qui demande de la minutie et de l’endurance.

Les missions préparateur de commandes (f/h)

Le préparateur de commandes évolue le plus souvent dans un entrepôt, sous la direction d’un technicien en logistique, d’un chef d’équipe ou d’un chef de quai. Il suit les indications des bons de commande émis par le service commercial, avec pour objectif de préparer les colis à envoyer aux clients. Il peut s’agir de simples cartons ou de palettes de produits divers, dont il doit vérifier les bonnes quantités et le bon état. Une fois complétée, il emballe sa commande et la transmet au service livraison.
Au quotidien, le préparateur de commandes peut être amené à utiliser du matériel de manutention léger : transpalette, diable, colis… S’il a le permis, il peut aussi manipuler des engins tels qu’un chariot élévateur. A noter que ce métier peut s'exercer parfois dans un environnement de travail en chambre froide notamment dans le secteur de l'industrie agroalimentaire ou de la grande distribution.

Savoir-faire et savoir-être

Rigueur et concentration : telles sont les deux qualités premières dont doit être doté un préparateur de commandes. Pour respecter des contraintes de temps, il sait où récupérer les différentes marchandises et prépare consciencieusement ses colis, sans se tromper sur les produits ni les quantités. Le métier est physique, se pratiquant le plus souvent debout, avec beaucoup de déplacements et de répétitions, ce qui nécessite une bonne endurance.

Dans quel secteur peut-il exercer ?

Le préparateur de commandes exerce généralement au sein du service logistique des commerces de marchandises (grandes surfaces, usines…). Il s’agit d’un métier porteur du secteur de la logistique qui offre de nombreuses débouchés.

Ses perspectives d'évolution

Avec l’expérience, le préparateur de commandes peut évoluer au sein de l’entrepôt vers des postes de technicien en logistique, chef d’équipe, chef de quai, chef des expéditions ou gestionnaire des stocks. S’il possède les qualifications nécessaires, il peut aussi viser le poste de magasinier cariste.

formations

Quelles formations pour devenir préparateur de commandes (f/h) ?

Le métier est accessible sans diplôme ni expérience professionnelle. Certaines formations sont néanmoins destinées à occuper ce poste, notamment les CAP Magasinage, Agent d’entreposage et de messagerie, Emballage professionnel, Distribution vente, ainsi que le Bac pro Logistique et le TP (titre professionnel) Agent magasinier.
Il est également recommandé de posséder le CACES (Certificat d’aptitude la conduite en sécurité).

voir la liste

nos dernières offres

informations Covid-19

Nos agences sont ouvertes et vous accueillent sur rendez-vous. Pour les entretiens, vous devrez être munis d’un masque et apporter votre stylo. Les gestes barrières devront être respectés.

N’hésitez pas à contacter votre agence randstad par téléphone ou email. Rendez-vous sur https://www.randstad.fr/nos-agences/
Pour toute autre question liée à votre parcours intérimaire en cette période inédite, nous vous invitons à consulter notre FAQ spéciale covid-19.