Spécialistes RH, avez-vous déjà testé le RPA dans vos process de recrutement à grande échelle ?

Qu’est-ce que la RPA ?

L’automatisation des processus robotisés (RPA pour Robotic Automatisation Process) est un concept auquel toutes les entreprises devraient prêter attention. Et plus particulièrement les grandes organisations qui ont toute latitude pour simplifier leurs activités et les rendre plus efficaces.

Le marché gagne d’ailleurs de l’ampleur : selon Gartner, le chiffre d’affaires des logiciels de RPA devrait augmenter de 19,5 % en 2021 par rapport à 2020 pour frôler 1,65 milliard d’euros. Grand View Research estime, pour sa part, que le marché de l’automatisation des processus robotisés devrait représenter 21,1 milliards d’euros d’ici 2027 !

À l’origine de cette croissance ? L’intérêt grandissant des entreprises pour les processus automatisés dont elles reconnaissent les avantages : meilleure rentabilité, risque d’erreur humaine minimisé dans l’exécution de tâches clés, marque employeur renforcée…

Sans contraintes horaires de bureau, la RPA permet d’apporter des réponses plus rapides et de capter un engagement immédiat de la part des candidats. L’expérience utilisateur est optimisée, celle des employeurs également. En obtenant, dans un premier temps, des réponses instantanées de la part des robots aux questions de base, ceux qui postulent échangent ensuite de façon plus qualitative avec l’interlocuteur de votre entreprise, plus disponible pour se concentrer sur les seuls aspects du poste.

Ces avantages sont particulièrement manifestes quand il s’agit de recrutement à grande échelle et ce, dans un délai très court.

Recherche et sélection des candidats

Identifier des candidats en nombre pour répondre à vos besoins est certes essentiel, mais chronophage. Ne serait-ce que pour filtrer les premières réponses pour s’assurer que seuls les profils adéquats franchissent la première étape du processus de recrutement.

Si vous devez étendre votre réseau pour toucher le plus de recrues possibles, la RPA est une opportunité indéniable, d’être plus proactif, notamment pour les contacter via les réseaux sociaux. Facebook, qui réunit à lui seul près de 2,5 milliards d’utilisateurs par mois, représente un formidable vecteur pour publier des offres d’emploi. La RPA permet de tirer profit de ce potentiel en automatisant l’affichage sur les plateformes de votre choix et le traitement des réponses.

Lorsque les candidatures commencent à affluer, un logiciel filtre automatiquement les candidats et identifie ceux qui répondent à vos critères en termes de compétences, de qualifications et d’expériences. Ainsi libérée du tri de CV en nombre, votre équipe peut se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Dès les premières étapes du processus d’embauche, la RPA peut être combinée à d’autres technologies qui sollicitent l’intelligence artificielle et l’apprentissage. C’est le cas de Randy, notre chatbot, qui optimise le contact avec les candidats et apporte des réponses instantanées.

Suivi des candidats et programmation des entretiens

L’utilisation de systèmes de suivi des candidats (ATS pour Applicant Tracking System) est l’un des exemples les plus courants d’intégration de l’automatisation dans les étapes de recrutement. Une étude d’HelloWork, relayée sur le site RegionJob en novembre 20219, révèle qu’un recruteur sur deux fait déjà appel aux ATS et aux solutions de multidiffusion.

Ce logiciel de suivi permet de suivre l’avancement des candidatures du début à la fin. Avec cet outil, les informations relatives aux candidats peuvent être stockées dans une base de données accessible par les responsables du recrutement et autres parties prenantes.

Un ATS peut également être utilisé pour programmer des entretiens. La sélection automatisée des candidats retenus et l’attribution d’un créneau d’entretien, correspondant à l’horaire du supérieur hiérarchique concerné, offrent un gain de temps précieux. Ces méthodes permettent d’alléger le travail manuel, l’aspect souvent le plus laborieux dans l’ensemble du processus de recrutement.

Exemple concret de recours à la RPA

Au regard de sa longue expérience, Randstad mesure à quel point l’automatisation des processus clés impacte positivement le recrutement en masse. Pour preuve récemment : un projet unique et stimulant émergé lors de la pandémie de COVID-19. Alors qu’il devait immédiatement embaucher après s’être associé à un projet de fabrication d’équipements vitaux pour le Service national de santé britannique, une multinationale automobile s’est tournée vers Randstad. Et plus précisément vers Inhouse, concept d’agence hébergée au cœur des sites industriels pour gérer l’embauche, l’intégration et la gestion de gros volumes de salariés intérimaires.

Pour relever le défi, Randstad Inhouse s’est appuyé sur une combinaison de RPA et d’expertise humaine (en accord avec le principe “Tech & Touch”, au cœur de notre identité de marque).

Si vous souhaitez en savoir plus, Randstad Inhouse a réalisé une étude de cas spécifique à ce projet inédit et innovant en retraçant sa stratégie de réponse et les résultats obtenus pour le client.

New call-to-action
retour à la liste

documents RH.

Tous les modèles de contrats et de lettres dont vous avez besoin.

nos documents RH

Une sélection d’articles dédiés au secteur industriel et ses enjeux.

le club inhouse

L’automatisation des processus robotisés : la clé d’un recrutement à grande échelle réussi

Vous vous apprêtez à vous abonner aux articles du club inhouse, pour tous les articles de l'instant RH, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner à tous les articles de l'instant RH, pour sélectionner uniquement les articles du club inhouse, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner aux articles du secteur public, pour tous les articles de l'instant RH, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner à tous les articles de l'instant RH, pour sélectionner uniquement les articles du secteur public, cliquez ici.