en quoi consiste le métier de chaudronnier ?

Expert en assemblage du métal, plastique ou inox, le chaudronnier intervient dans différents domaines de l'industrie (navale, aéronautique, ferroviaire, hydraulique…), où ses compétences sont prisées.

quelle est votre mission en tant que chaudronnier ?

Le métier de chaudronnier consiste à donner forme et à assembler des feuilles et pièces en métal, en inox et en matériaux composites, dans le but de réaliser ou de renforcer différentes structures : chaudières, wagons, pièces métalliques et outillages industriels. Ce professionnel est un spécialiste des métaux, du fer, du laiton, du cuivre et des alliages.

La chaudronnerie nécessite de savoir lire et analyser des plans et schémas, puis d'adapter les missions à l'utilisation de machines appropriées (cisaille, rouleuse, plieuse). Le chaudronnier effectue les assemblages selon des procédés de pointage, soudage, rivetage, boulonnage ou collage.

Chaudronnier est un métier manuel et physique, même si les conditions de travail s'améliorent avec le développement d'outils informatiques. Il se pratique en atelier, parfois sur des chantiers, et dans le respect de normes strictes de sécurité, avec notamment l'obligation de porter des équipements spécifiques.

Le travail de chaudronnier correspond à votre dextérité et à vos bonnes capacités à vous repérer dans l'espace. Découvrez quelles compétences et qualifications vous devez acquérir pour devenir chaudronnier.

découvrir nos offres
1

salaire moyen au poste de chaudronnier

Le salaire moyen d'un chaudronnier dans le secteur privé est d'environ 2100 € nets mensuels, selon l'Institut national des statistiques et des études économiques (INSEE). Un chaudronnier débute le plus souvent sa carrière en tant qu'ouvrier qualifié avec un salaire au SMIC (salaire minimum de croissance) ou légèrement supérieur (environ 1600 € bruts mensuels). Il peut aussi travailler à son compte, en tant qu'artisan. Dans ce cas, le salaire moyen en France est d'environ 2300 € nets par mois.

quels sont les facteurs qui déterminent le salaire au poste de chaudronnier ?

Les années d'expérience professionnelle, mais aussi les spécialisations, influent sur le salaire des chaudronniers. Ainsi, les techniciens en chaudronnerie aéronautique et spatiale, qui ont suivi une formation complémentaire, voient leurs compétences récompensées par des salaires plus attractifs.

De même, si vous possédez des connaissances en informatique pour le réglage et l'utilisation de machines à commande numérique, elles sont valorisées sur le plan pécuniaire. Le lieu de travail, en atelier ou en déplacement sur des chantiers, constitue également un facteur d'évolution du salaire, de même que la taille de l'entreprise qui vous emploie.

Les sociétés de l'industrie octroient souvent des avantages comme le 13e mois, les primes, les tickets-restaurant… Enfin, les heures supplémentaires défiscalisées, en particulier en fin de chantiers pour respecter les délais, sont un moyen de percevoir un salaire plus élevé.

2

types de postes de chaudronnier

Il existe différents types de postes de chaudronnier, comme :

  • chaudronnier d'atelier, avec des qualifications en découpe, soudage, assemblage et pose d'ensembles métalliques et de chaudronnerie
  • chaudronnier plastique, pour un travail centré sur la mise en œuvre des plastiques et des matériaux composites
  • chaudronnier aéronautique, spécialisé dans la mécanique aéronautique et spatiale
  • chaudronnier formeur aéronautique, un métier à responsabilité visant à conduire l'ensemble des opérations de construction des pièces d'aéronef
  • technicien en chaudronnerie industrielle, spécialiste de la fabrication d'ensembles de tôlerie et d'ossatures de structures métalliques
  • technicien d'études en chaudronnerie et tuyauterie industrielle, expert dans la réalisation d'installations de tuyauterie
322.jpg
322.jpg
3

travailler en tant que chaudronnier

En atelier, sur un chantier ou sur site, vous travaillez en tant que chaudronnier sous la responsabilité d'un chef d'équipe, chef d'atelier ou contremaître. Votre mission quotidienne consiste à donner forme à assembler des structures métalliques selon les besoins de votre secteur d'activité. Apprenez-en plus sur le travail de chaudronnier au quotidien, l’organisation du temps de travail et les perspectives de carrière.

085.jpg
085.jpg
4

obtenir un poste de chaudronnier avec randstad

En cherchant votre poste de chaudronnier avec Randstad, vous profitez d’avantages intéressants, comme :

  • de nombreuses possibilités de formation et de développement de compétences
  • un référent expérimenté pour vous aider en cas de besoin
  • un éventail d’opportunités dans votre secteur
  • une rémunération à la semaine ou au moins selon le poste
  • des CDI, CDD et missions d’intérim
  • et d’autres avantages exclusifs pour les intérimaires : en savoir plus

Vous aimeriez être embauché en CDI ? Dans de nombreux cas, travailler en intérim en tant que chaudronnier est une première étape qui fait office de tremplin vers l’obtention d’un contrat à durée indéterminée. De nombreuses entreprises recrutent également leurs employés en CDI par le biais de Randstad.

5

formation et compétences

Le métier de chaudronnier est accessible dès le certificat d'aptitudes professionnelles (CAP), mais les formations sont nombreuses et l'alternance est souvent privilégiée :

  • CAP réalisation en chaudronnerie industrielle
  • CAP composites, plastiques chaudronnés
  • bac professionnel technicien en chaudronnerie industrielle
  • bac professionnel technicien outilleur
  • bac professionnel réalisation d'ouvrages chaudronnés
  • mention complémentaire (MC) technicien en soudage
  • MC technicien en tuyauterie
  • MC chaudronnerie aéronautique et spatiale
  • brevet de technicien supérieur (BTS) conception et réalisation en chaudronnerie industrielle (CRCI)
  • BTS conception des produits industriels (CPI)
  • BTS architecture en métal : conception et réalisation (AMCR)
  • licence professionnelle métiers de l'industrie

Des certifications spécifiques peuvent être appréciées par les employeurs comme la licence soudage sous tous procédés 141, 131, 135, 111, une formation au soudage oxyacétylénique ou une formation de sensibilisation aux risques industriels.

savoir-faire et compétences

Les compétences et qualités pour exercer le métier de chaudronnier sont variées, concernant tout autant le savoir-faire que le savoir-être :

  • la lecture de plans et la géométrie n'ont pas de secret pour vous
  • vous aimez travailler en équipe, mais vous savez faire preuve d'autonomie
  • votre minutie et votre habileté vous permettent de fabriquer et assembler des pièces au millimètre près
  • votre solide connaissance des matériaux utilisés et des normes en vigueur se combine à votre respect des règles de sécurité
  • vous maîtrisez les techniques de traçage, de découpage, d'usinage et de soudage
  • vous savez tout autant vous servir d'outils manuels que de machines, y compris celles à commandes numériques
  • vous vous êtes formé en fabrication assistée par ordinateur (FAO) et/ou en conception assistée par ordinateur (CAO)
  • vous êtes titulaire des habilitations Prévention des risques PR1 et PR2, et Qualité, Sûreté, Prestataires (QSP)
  • vous disposez d'un bon sens de l'organisation et vous êtes rigoureux
  • votre condition physique est très bonne, vous faites preuve de robustesse et d'endurance
6

FAQ

FAQ sur le métier de chaudronnier