introduction.

La productivité des employés est de plus en plus au cœur des préoccupations des entreprises, à l’heure où le monde professionnel connaît de nombreuses mutations. Les entreprises doivent maximiser le rendement de chacun de leurs employés. Pour y parvenir, elles doivent placer le recrutement et la rétention des meilleurs talents au centre de leurs priorités. Le bien-être des employés doit figurer en tête de liste.

Le monde professionnel, en proie à des changements profonds, se complexifie : budgets serrés, talents difficiles à trouver, adoption des nouvelles technologies… Ce besoin d’innovation permanent peut être difficile à appréhender pour l’entreprise. Si les outils digitaux sont censés permettre une hausse de la productivité, l’épanouissement humain reste le critère principal pour garantir la réussite de l’entreprise. 

Cette adéquation entre épanouissement et rentabilité fait partie des enjeux principaux des fonctions RH, car il touche à différentes missions comme : le sourcing des candidats, le processus de recrutement, l’intégration des nouveaux entrants et surtout la rétention des meilleurs talents. 

Si ce sujet vous intéresse, vous trouverez dans cet article tous les éléments nécessaires pour bâtir un plan d’actions efficace au sein de votre entreprise et gérer de manière optimale la performance des salariés. 

Afin de vous accompagner dans la mise en place de ce plan d’actions, nous partagerons également des exemples concrets qui ont été mis en place dans différentes entreprises et qui ont démontré des résultats tangibles.

1

qu’est-ce que la productivité des salariés ?

La productivité d’un salarié se mesure par la quantité de travail qui peut être accompli dans un laps de temps donné. Le terme peut s’appliquer à un seul collaborateur ou à un groupe : une équipe ou une organisation entière. Il s’agit de l’un des paramètres les plus importants pour mesurer l’efficacité des ressources humaines disponibles dans une entreprise.

Bien sûr, la mesure de la productivité varie selon les secteurs d’activité. Ainsi dans l’industrie manufacturière, elle se mesure au travers de la quantité qu’un salarié peut produire en un jour, une semaine ou un mois. Dans d’autres domaines, il peut s’agir de la valeur ajoutée qu’un employé apporte à l’entreprise. Quoi qu’il en soit, les entreprises mesurent la productivité d’un collaborateur par rapport à un point de référence déterminé en amont.

Bien entendu la productivité des salariés est corrélée à la rentabilité d’une organisation. Les entreprises qui produisent davantage génèrent des revenus plus importants et celles qui produisent plus avec moins d’heures travaillées ont de meilleures marges. On comprend donc à quel point ce critère est déterminant pour les dirigeants d’entreprises.

Woman operating a machine on a production site.
Woman operating a machine on a production site.
2

pourquoi la performance des salariés est-elle importante ?

Selon le Rapport 2021 de l’institut de sondage Gallup (State of the Global Workplace, 2021 Report), seulement 25 % des salariés de l’industrie manufacturière se disent engagés au travail. Pour replacer ce chiffre dans son contexte, il est nettement inférieur au taux d’engagement de 33 % que Gallup a constaté chez les salariés de tous les secteurs. Cela représente une perte de productivité de 7 milliards de dollars au niveau mondial.

Le rapport montre également que pratiquement toutes les entreprises mettent l’accent sur l’engagement des salariés ; mais les plus performantes sont celles qui en font un élément central de leur business model. Elles partagent des conseils à leurs collaborateurs et leur fournissent les outils dont ils ont besoin pour être productifs. 

Pourquoi est-ce si important ? Parce que cela à un impact positif sur la performance directe de la société et les entreprises constatent rapidement les effets d’un travail sur l’engagement des salariés par des critères tangibles comme : une augmentation de la satisfaction au travail, une diminution de l’absentéisme et une baisse du turnover. Aussi, les recherches montrent que les équipes très engagées sont 21 % plus rentables, tandis que le désengagement coûte en moyenne 13 340 € par an et par salarié.

3

comment augmenter la productivité en entreprise ?

Pour accroître la productivité des salariés, il n’y a pas de solution miracle. Il s’agit d’un processus sur le  long terme qui implique notamment :

  • La formation régulière des collaborateurs ;
  • La création d’un environnement de travail sûr et sain ;
  • La mise à disposition des outils dont les salariés ont besoin pour performer.

Même si les changements nécessaires pour accroître la productivité sont difficiles à implémenter, la bonne nouvelle, c’est qu’ils sont faciles à maintenir une fois mis en place. Les managers soutiennent leurs équipes pour les inciter à atteindre ou dépasser leurs objectifs, et souvent, les salariés sont agréablement surpris de constater que de petits ajustements de leur routine quotidienne peuvent entraîner une augmentation significative de leur satisfaction au travail.

Voici plusieurs techniques que les entreprises les plus performantes utilisent pour augmenter la productivité des salariés.

1. former vos équipes

La technologie transforme l’industrie manufacturière d’une manière que nous n’aurions pas pu prévoir il y a seulement quelques années. Selon l’Observatoire des Territoires, le nombre d’emplois manufacturiers est passé de 18,8 % du total des emplois en 1995 à 13,8 % en 2017, une tendance qui devrait se poursuivre au cours de la prochaine décennie. Dans le même temps, les besoins de recrutement de profils technologiques augmentera de plus de 50 %.

En réponse à ce besoin, les entreprises concernées doivent  mettre davantage l’accent sur la formation continue pour enseigner à leurs salariés de nouvelles compétences et les aider à mieux remplir leurs fonctions actuelles. La formation continue de vos équipes aura non seulement pour effet d’améliorer son efficacité, mais elle se traduira aussi plus globalement par de meilleures performances pour votre entreprise. 

La formation n’est pas difficile à promouvoir auprès des collaborateurs. Ces derniers sont déjà à la recherche de moyens pour développer leurs compétences. Un sondage effectué par le cabinet Elabe pour l’Institut de l’entreprise a révélé que 67 % des actifs français estiment qu’ils doivent rapidement acquérir de nouvelles compétences pour s’adapter au monde du travail. Quant à ceux qui viennent d’entrer sur le marché du travail, ils affirment que les possibilités d’apprendre et de se développer sont des critères qui entrent en ligne de compte pour le choix d’un emploi. Par ailleurs, selon une étude d’Accenture, environ 23 % des jeunes diplômés déclarent que les opportunités d’évolution de carrière sont importantes pour prendre la décision de rejoindre ou non une entreprise.

2. recruter les bons managers

Lorsque l’on cherche à améliorer la productivité de ses salariés, il faut se pencher en premier lieu sur les personnes qui les dirigent. Pour qu’une équipe soit motivée, il est impératif que ses managers le soient aussi. Une étude de Gallup sur la productivité a révélé que les équipes dont les managers sont engagés ont 59 % plus de chances d’être elles-mêmes engagées.

Les meilleurs managers assimilent leur rôle à celui d’un coach plutôt qu’à celui d’un patron. Ils excellent dans l’art d’aider les employés à comprendre les attentes de leur poste, à gérer leur charge de travail et à établir des objectifs et des priorités. Parmi les salariés qui déclarent être engagés dans leur travail, 69 % disent que leur manager les aide à établir des priorités de travail et 66 % disent que leur manager les a aidés à fixer leurs objectifs de performance.

Malgré cela, Gallup rapporte aussi que les entreprises font un mauvais choix dans 82% des cas lorsqu’ils recrutent un manager. Toutefois, une formation au management pourra aider ces profils à acquérir les compétences dont ils ont besoin. Une étude menée par France Stratégie montre que les entreprises qui investissent dans l’amélioration de leurs méthodes de management génèrent des gains de performance 20 % supérieurs. 

3. prioriser le bien-être des salariés

Selon le baromètre des enjeux RSE 2016 réalisé par Malakoff-Médéric et l’Observatoire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises (ORSE), 64 % des entreprises définissent l’amélioration du bien-être au travail comme l’une de leurs priorités. 66 % des dirigeants estiment que l’amélioration de la qualité de vie au travail est un levier de performance économique. D’autre part, les entreprises qui mettent en place des actions pour améliorer la qualité de vie au travail de leurs employés sont 11,5 fois plus représentées dans le classement Glassdoor des meilleurs employeurs. 

Du côté des salariés, selon une enquête IFOP de 2020, 81 % d’entre eux considèrent que le bien-être au travail est un enjeu prioritaire. Un chiffre en très forte hausse justifié notamment par la crise du Covid-19. 

Le bien-être des employés est une vraie problématique pour l’industrie manufacturière, qui rencontre des difficultés à retenir ses meilleurs talents, qui partent en raison de problèmes de santé mentale. Au Royaume-Uni, le prestataire de soins de santé à but non lucratif Benenden Health a indiqué que 34 % des fabricants ont vu un employé partir parce que le bien-être mental n’était pas une priorité pour l’entreprise. Plus de 20 % d’entre eux ont déclaré avoir perdu leurs meilleurs éléments.

4. mettre l’accent sur les mesures de santé et de sécurité

Bien que certains employeurs s’inquiètent du coût de la mise en œuvre d’un plan global de santé et de sécurité, l’investissement en vaut la peine à long terme. Plusieurs études de l’EU-OSHA montrent qu’un environnement de travail insuffisamment sécurisé engendre des pertes de productivité pour les entreprises. À l’inverse, les entreprises qui mettent l’accent sur la sécurité au travail constatent une amélioration de la productivité des salariés.

Un lieu de travail qui ne garantit pas la santé et la sécurité de ses employés engendre des coûts cachés pour les entreprises. Parmi ces coûts, la difficulté de conserver leurs salariés et d'en attirer de nouveaux. Un récent sondage réalisé auprès d’un panel de salariés révèle que 50 % d’entre eux refuserait de travailler pour une entreprise dont l’environnement de travail n’est pas sécurisé. 28 % d’entre eux déclarent qu’ils sont beaucoup moins enclins à envisager d’accepter un emploi dans cette entreprise.

Dès que les salariés franchissent le seuil de vos locaux, ils doivent sentir que la sécurité est un élément central de la culture de votre entreprise. Formez les nouveaux employés aux procédures de sécurité et offrez-leur des rappels chaque fois que nécessaire. Organisez des réunions dédiées aux questions de sécurité pour présenter à vos équipes les bonnes pratiques à adopter. Informez vos salariés des procédures d’entretien et de la fréquence de remplacement des anciens équipements.

5. donner des feedbacks utiles aux salariés

Les feedbacks, qu’ils soient positifs ou négatifs, sont l’un des plus facteurs de motivation les plus importants des salariés et ont un impact direct sur leur productivité. Vos employés souhaitent que leur travail soit reconnu, mais aussi recevoir des conseils lorsqu’ils n’atteignent pas leurs objectifs. Selon le Rapport Qualtrics sur les tendances mondiales 2020, les salariés dont l’employeur transforme « vraiment bien » les commentaires en actions sont deux fois plus engagés que ceux dont l’employeur n’utilise pas bien les feedbacks.

Bien qu’il soit important de reconnaître les réussites d’un collaborateur, les retours ne doivent pas uniquement porter sur les performances passées. Les feedbacks doivent également servir à définir les objectifs futurs et évoquer les possibilités d’évolution au sein de l’entreprise. Une étude menée par Gartner a montré que des feedbacks orientés vers l’avenir peuvent augmenter les performances d’un salarié jusqu’à 13 %.

Les recherches montrent que les feedbacks irréguliers  ne sont pas aussi efficaces que ceux qui sont faits régulièrement. La même étude de Gartner a révélé qu’une communication régulière avec les salariés peut augmenter leur productivité jusqu’à 12 %. En résumé, deux petits changements apportés à votre processus d’évaluation – un focus sur la croissance future et la mise en place de feedbacks réguliers -  peuvent vous permettre d’augmenter vos performances de 25% au total. 

6. récompenser le travail bien fait

Les programmes de reconnaissance des salariés, lorsqu’ils sont bien conçus, stimulent la productivité des employés, les motive et améliore les taux de rétention. Les récompenses traditionnelles telles que la désignation de « l’employé du mois » sont toujours efficaces. Mais les entreprises les plus innovantes trouvent bien d'autres moyens de récompenser leurs collaborateurs, des cartes-cadeaux à dépenser au restaurant jusqu’aux billets pour des événements sportifs.

Bien que de nombreuses entreprises offrent des primes à leurs salariés qui atteignent ou dépassent leurs objectifs, l’argent n’est pas nécessairement la meilleure récompense. Selon le baromètre AssessFirst de mai 2017, 74 % des répondants déclarent préférer ne pas quitter un job dans lequel ils se réalisent pour un autre poste avec un salaire supérieur. 

Pour tirer le meilleur parti de votre programme de reconnaissance, célébrez chaque réalisation et félicitez directement vos salariés les plus méritants. Impliquez les salariés eux-mêmes dans le processus en leur permettant de nommer des collègues qui se sont surpassés.

7. demander à vos salariés de partager leur avis

Demandez à vos salariés de partager leurs idées sur la façon d’améliorer la productivité, l’engagement et la sécurité. Gardez à l’esprit que tous les collaborateurs ne sont pas forcément à l’aise pour parler de sujets liés à leur environnement de travail. Dans ce cas, une enquête discrète peut être un bon moyen d’encourager le dialogue. Si vous n’obtenez pas de retour, vous pouvez toujours relancer vos collaborateurs en trouvant les bons arguments pour les convaincre.

femme
femme
4

randstad peut vous aider à améliorer la productivité de vos salariés.

Selon une étude menée par Deloitte, plus des trois quarts des entreprises rencontreront des problèmes pour attirer et retenir les salariés dans les années à venir. Le recrutement et la rétention des talents est donc un enjeu crucial, compte tenu du fait que les postes non pourvus ont une incidence directe sur la productivité de vos salariés. Randstad Inhouse est le partenaire le mieux placé pour vous aider à trouver des solutions innovantes à cette problématique. 

Notre offre Randstad Inhouse est conçue sur-mesure pour les entreprises qui disposent d’une importante main-d’œuvre temporaire. En faisant appel à nos services, vous bénéficiez de conseils personnalisés directement sur site et êtes accompagnés par des experts RH qui prennent le temps d’identifier les besoins de votre entreprise, d’apprendre à connaître vos employés et de comprendre votre culture. Une équipe dédiée est mise à votre disposition. Elle comprend un consultant sur site qui travaille main dans la main avec vous et votre équipe pour gérer le recrutement, l’intégration, la formation, la planification des équipes et la communication avec les travailleurs externes. Elle comprend également un gestionnaire de processus, diplômé Lean Six Sigma, chargé d’analyser vos processus RH pour proposer des axes d’amélioration. Un directeur commercial et d’autres experts métiers seront également mis à votre disposition pour vous soutenir dans des domaines tels que le droit, la santé, la sécurité et la conformité. 

Randstad Inhouse peut aider votre entreprise à réduire considérablement ses dépenses en personnel grâce à l’amélioration de la productivité des salariés. Voici quelques points sur lesquels Randstad Inhouse peut vous aider à atteindre vos objectifs : 

1. réduire la durée des processus de recrutement

Avant de pouvoir engager, retenir et former les talents, vous devez les recruter. Selon une étude de Pôle Emploi datant de 2018, le délai moyen d’un processus de recrutement est de 46 jours. Selon cette même étude, le secteur de l’industrie connaît davantage de difficultés à pourvoir ses postes, avec une durée médiane de recrutement de 61 jours en 2018. Dans cet intervalle, les meilleurs candidats peuvent être pris d’assaut par vos concurrents. 

Avec un processus de recrutement ciblé et optimisé, votre entreprise est en mesure d’identifier les candidats idéaux dès leur arrivée sur le marché du travail et de leur faire une offre avant vos concurrents. Randstad vous aide à élaborer une stratégie de recrutement performante afin de pourvoir vos postes plus rapidement.

2. diminuer le turnover

Un turnover élevé a un effet négatif sur la productivité des salariés de votre entreprise. Il affecte le moral de l’ensemble de votre personnel, lorsque celui-ci a des objectifs de production à atteindre avec un effectif réduit. De leur côté, les managers consacrent énormément de temps au recrutement, à l’embauche et à l’intégration de nouveaux collaborateurs, autant de temps qu’ils n’ont plus pour se concentrer sur les moyens d’améliorer la productivité de leurs employés. 

Toutefois, le principal argument en faveur de la fidélisation de vos employés reste l’accroissement des difficultés de recrutement. D’après une étude récente sur l’industrie manufacturière, les entreprises estiment que le remplacement des salariés est devenu bien plus difficile qu’il y a quelques années.

Randstad met en place un programme de fidélisation des salariés axé sur des concepts tels que les possibilités de développement et la promotion d’un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Nous pouvons également améliorer les processus de recrutement et de sélection de votre équipe afin de minimiser le turnover.

3. prévoir les besoins en personnel

La prévision est essentielle dans la compréhension des besoins réels des équipes. L’équipe est-elle suffisamment staffée pour réussir sa mission, ses membres sont-ils bien formés, ont-ils l’expérience suffisante pour s’adapter ? Autant de questions pour lesquelles il faut avoir une réponse précise avant de démarrer le projet. Dans le cas contraire, vous vous exposez à une baisse significative de la productivité de vos salariés.

De nombreuses recherches montrent que l’absentéisme a un impact sur l’ensemble de votre équipe, et pas seulement sur le salarié qui reste chez lui. Une étude du SHRM a révélé que la productivité des collègues de travail du salarié absent pouvait se voir réduite de près de 30 %, tandis que celle de leurs managers diminuait d’environ 15 %.

Randstad vous aide à éviter cette baisse de productivité des salariés en prévoyant vos besoins en personnel, en identifiant les tâches critiques pour l’entreprise et en vous conseillant sur la formation de vos équipes. Notre solution est conçue pour que vous ayez toujours les compétences nécessaires pour accomplir vos objectifs.

4. accroître la flexibilité

Vos besoins en main-d’œuvre évoluent constamment. Parfois, ils sont prévisibles. C’est le cas par exemple lorsque vous devez embaucher du personnel supplémentaire pour faire face aux ventes saisonnières. Mais souvent, les besoins en ressources humaines s’imposent d’eux-mêmes. En cas de crise sanitaire mondiale ou de baisse soudaine de la demande pour un certain produit par exemple. 

La clé réside dans la flexibilité. Randstad peut vous aider à optimiser vos ressources humaines en augmentant ou en réduisant vos effectifs selon vos besoins. Vous ne gaspillerez pas de ressources en payant des salariés dont vous n’avez pas besoin en période de faible activité, ou en faisant des heures supplémentaires lorsque vous devez répondre à des commandes inattendues. Avec nous, vous disposez de travailleurs qualifiés pour vous soutenir dans les périodes de forte activité et vos projets à court terme.

5. gérer les travailleurs occasionnels

La gestion d’effectifs nombreux est un processus qui prend beaucoup de temps. Surtout lorsque votre entreprise dépend d’un grand nombre de collaborateurs externes. Cela peut détourner votre attention de questions plus urgentes, comme la gestion de votre équipe permanente. 

Randstad s’occupe de vos collaborateurs externes, ce qui permet à votre direction et à vos équipes internes de ressources humaines de se concentrer sur votre activité principale. En parallèle, notre équipe interne analyse les processus de vos salariés et élabore des stratégies pour les rendre plus heureux et plus productifs.

contactez-nous