Conseils RH : Découvrez le Magazine Instant RH | Randstad

utilisation des cookies.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus

accepter

L’entretien d’embauche est une étape clé dans le processus de recrutement. Après avoir sélectionné un candidat sur CV, vous découvrez sa façon de réagir, de se comporter. Vous devez identifier en peu de temps les grands traits de sa personnalité. Quels sont les profils que l’on rencontre le plus souvent en entretien ? Voici des exemples concrets qui pourront vous aider à adopter la bonne attitude et orienter vos choix en fonction du poste concerné. À condition toutefois de ne pas chercher à enfermer le candidat – et peut-être futur collaborateur – dans un rôle unique et figé.

Le passionné

Le candidat passionné s’exprime avec ferveur et enthousiasme. Il parle volontiers de ses études, de son parcours, de ses aspirations… Les grands traits de sa personnalité ? Il est communicatif, expansif, parfois un peu exubérant. Le passionné croit fermement en ses capacités et n’hésite pas à les détailler. Vif et particulièrement motivé, il réagit à tout ce que vous lui présentez. Il cherche à en savoir plus sur sa future entreprise : localisation, ambiance, environnement de travail… Il n’a aucun mal à se projeter et s’intéresse à l’intégralité de l’offre proposée.

Le candidat passionné est souvent un futur collaborateur impliqué, dynamique et réactif, qui donnera le meilleur de lui-même. Enjoué et positif, il saura communiquer son enthousiasme à ses collègues.

Notre conseil pendant l’entretien :

N’hésitez pas à recentrer la discussion sur les points essentiels, à poser quelques questions fermées qui éviteront au candidat de trop se disperser. Restez néanmoins chaleureux et accueillez son enthousiasme avec ferveur, vous aussi !

L’authentique

Honnête, il sait rester lui-même et n’essaie pas de se survendre pendant l’entretien. Son CV est fidèle à la réalité : il reflète avec exactitude son parcours et ses compétences. Le candidat authentique sait ce qu’il veut et ce qu’il vaut. Conscient de ses atouts comme de ses faiblesses, il n’hésite pas à exposer ses limites sans détour, à aborder ses succès et ses échecs. Il privilégie les réponses courtes. Avec lui, pas de digressions ni d’effusions : priorité au factuel et au concret.

C’est un futur collaborateur fiable et efficace, qui fera preuve de discernement. Conscient de sa marge de progression, il saura s’adapter et évoluer. Il se connaît bien : un atout essentiel pour travailler en équipe et interagir avec ses collègues.

Notre conseil pendant l’entretien :

Essayez d’élargir la discussion, en privilégiant les questions ouvertes. Interrogez le candidat sur ses ambitions, pour l’inciter à se vendre et à se dévoiler davantage.

Le méticuleux

Ce candidat sait pourquoi il est là. Il ne postule pas par hasard. Il s’est renseigné sur votre structure, votre actualité, votre organigramme… Il connaît parfaitement vos métiers et les services proposés. Le candidat méticuleux a préparé son entretien, finement étudié la fiche de poste et la description du profil recherché. Lors de l’entretien, il vous écoute avec beaucoup d’attention. Ses réponses sont précises, réfléchies et nuancées.

Les grands traits de sa personnalité, comme son sens aigu du détail, en feront un collaborateur rigoureux, consciencieux, attaché au travail bien fait. Prévoyant et organisé, il sera capable d’une grande autonomie dans l’exercice de son activité.

Notre conseil pendant l’entretien :

Osez la question inattendue voire décalée, pour tester sa capacité à improviser, à rebondir, à s’adapter. Répondez à ses interrogations avec soin, accordez-lui une attention similaire à la sienne.

Le diplomate

Agréable et souriant, ce candidat est doté d’une grande aisance relationnelle. Il s’exprime bien, semble détendu et confiant. Son autre force : l’écoute. Il est attentif, pose les bonnes questions, s’intéresse à vous et à votre entreprise. Il est dans l’échange et instaure un format d’entretien conversationnel.

Aussi habile pour s’exprimer devant les autres que pour les écouter, c’est un futur collaborateur qui saura travailler en équipe, désamorcer les conflits, temporiser, jouer les intermédiaires, prendre la parole en public… Il sera particulièrement apte à mener des négociations.

Notre conseil pendant l’entretien :

Certains diplomates peuvent aussi se révéler fins stratèges et chercher à tirer les ficelles de l’entretien. Dans ce cas, gardez le contrôle. Essayez de connaître les défauts du candidat, questionnez-le sur ses échecs (ex. : Quelle est la plus grosse difficulté que vous ayez rencontrée dans votre ancien poste ?). Privilégiez les questions d’ordre émotionnel : elles l’obligeront à se dévoiler.

L’émotif

C’est le candidat qui se laisse facilement gagner par son stress et ses émotions. Il n’est pas à l’aise, parle d’un ton peu assuré, a tendance à digresser et à perdre le fil de son discours. Il adopte une attitude fermée (regard fuyant, bras croisés…) qui reflète rarement son réel niveau d’engagement. Le candidat émotif peine à mettre en avant ses qualités et peut même avoir tendance à se déprécier ou à se vendre de manière maladroite. Un état émotionnel parfois passager, qui peut s’estomper passé les premières minutes de l’entretien.

Le profil du candidat émotif est appelé à évoluer en fonction des situations. Moins extraverti et moins à l’aise que d’autres dans le travail en équipe ou face à la pression, il pourra s’affirmer en collaborateur appliqué, efficace, doté d’un grand sens créatif.

Notre conseil pendant l’entretien :

Vous pouvez débuter par une courte présentation de l’entreprise et du poste, puis par quelques questions d’usage, attendues, auxquelles le candidat saura répondre facilement. Objectif : le mettre en confiance, lui donner le temps de prendre le contrôle de la situation et de ses émotions. Vous obtiendrez ainsi plus de lui pendant l’entretien. C’est aussi dans votre intérêt !

L’indécis

Ce candidat est surtout là pour passer un entretien. Il peut avoir envie d’évaluer ses capacités, de se tester, de se “remettre en selle” dans le cadre d’une recherche d’emploi. Il n’est pas vraiment intéressé par le poste mais cherche à s’entraîner. Il est curieux de connaître sa valeur aux yeux d’un recruteur. Autre possibilité : il est intéressé mais n’y croit pas vraiment, ou souhaite en savoir plus. Il attend de voir. Comment reconnaître ce type de candidat ? Il décrira son profil sans vraiment chercher à se vendre, vous donnera parfois l’impression d’être arrivé là par hasard, de n’avoir rien préparé. Il peut également se prendre au jeu de l’entretien, se montrer aussi attentif que le méticuleux ou aussi stressé que l’émotif… et être dans ce cas bien plus difficile à identifier !

Si le poste lui plaît et lui correspond, ce candidat saura saisir l’opportunité qui se présente, se transformer en collaborateur assidu et motivé. Sa démarche initiale montre qu’il n’a pas peur d’aller de l’avant ni de se mettre en difficulté. Elle peut même révéler un goût pour le challenge, le défi.

Notre conseil pendant l’entretien :

Évitez les questions banales, cherchez à surprendre le candidat. Si son profil vous intéresse, ce sera à vous de le convaincre. Vous devrez présenter le poste et l’entreprise, lui donner envie. Interrogez-le sur ses motivations et ses ambitions : un bon moyen pour l’inciter à se vendre et à adopter une posture de candidat intéressé, moins passif et plus conquérant.

L’entretien d’embauche reste un exercice particulier, qui inhibe ou à l’inverse souligne certains traits de personnalité. Le comportement du candidat est souvent influencé par un contexte, des émotions, des enjeux. Plus complexe et nuancée, sa personnalité est susceptible d’évoluer au fil de l’échange. Vous pouvez rencontrer des candidats répondant à l’un de ces grands types personnalités, mais qui se trouve également être un profil atypique.

Dans tous les cas, la personnalité du candidat ne se révèlera qu’en situation réelle de travail, au contact du terrain et des autres acteurs de l’entreprise. À vous de déceler le potentiel de chaque candidat !

mot clés associés :

recrutement

partager

retour à la liste

documents RH.

Tous les modèles de contrats et de lettres dont vous avez besoin.

nos documents RH

Une sélection d’articles dédiés au secteur industriel et ses enjeux.

le club inhouse

à lire également.

newsletter instant RH.

Vous vous apprêtez à vous abonner aux articles du club inhouse, pour tous les articles de l'instant RH, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner à tous les articles de l'instant RH, pour sélectionner uniquement les articles du club inhouse, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner aux articles du secteur public, pour tous les articles de l'instant RH, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner à tous les articles de l'instant RH, pour sélectionner uniquement les articles du secteur public, cliquez ici.