Ils sont plus que jamais au centre de l’attention lors d’un process de recrutement. Face au télétravail généralisé et dans un environnement en constant changement, les soft skills – ces qualités humaines et comportementales qui diffèrent des hard skills, compétences techniques – sont devenus les qualités centrales à rechercher lorsque vient l’heure d’embaucher. À la différence de l’expérience professionnelle ou du nombre de ces qualités ne se trouvent pas simplement en parcourant le C.V. d’un candidat. Leur détection requiert de votre part ruse, clairvoyance et créativité. On vous explique tout !

Les soft skills demandées en 2021

Des conditions de travail qui changent en profondeur, et c’est toute une hiérarchie des qualités professionnelles qu’il faut repenser. Les soft skills les plus recherchées cette année font massivement écho à la situation sanitaire. Selon les experts du recrutement, les trois qualités prioritaires des candidats à l’embauche en 2021 sont : l’autonomie, le sens de la communication, et l’empathie. Des orientations qui s’expliquent facilement. Le télétravail oblige l’ensemble des entreprises à se ré-organiser en profondeur. Les futurs employés doivent être capables de répondre à cet impératif de changement, afin de compenser la raréfaction des rapports directs du bureau. Chacun chez soi, on demandera donc de savoir gérer avec efficacité et vision son emploi du temps (autonomie), d’exceller dans le partage continu d’informations pertinentes (communication), tout en entretenant une compréhension précise et bienveillante des conditions de travail de ses collègues et/ou clients-prestataires, qui peuvent parfois varier de façon spectaculaire dans un environnement anxiogène (empathie). Le savoir-être version 2021 fait clairement la part belle à la solidarité.

Savoir détecter et valoriser les soft skills

Le constat posé, il faut maintenant se retrousser les manches et déceler ces précieuses qualités chez un futur candidat. La tâche peut sembler ardue. Comment percevoir et quantifier les soft skills d’un futur collaborateur alors même que les situations d’échange sont réduites au strict minimum ? Plusieurs solutions existent pour affiner votre radar à soft skills :

Lisez entre les lignes.

Parfois, la meilleure façon de trouver une information… c’est de ne pas la chercher. À la recherche des soft skills d’un candidat, osez le pas de côté. Lorsque vous lisez un C.V., intéressez-vous plutôt aux passions et hobbies de la personne, plutôt qu’à ses diplômes ou qualifications. Vous en apprendrez ainsi beaucoup sur son ouverture au monde, la diversité de ses expériences, ainsi que sa capacité à challenger sa zone de confort pour progresser. La façon d’occuper son temps libre renseigne avec une surprenante précision sur les qualités personnelles d’un individu. Élargissez donc votre vision et projetez-vous avec intérêt dans le monde singulier que vous propose implicitement chaque C.V. De la même manière, la lettre de motivation peut servir de levier à une meilleure compréhension d’un candidat. La clé est là encore d’observer les à-côtés plutôt que le cœur du propos. Quel est le ton général de cette lettre ? Quelle vision semble avoir le candidat de votre entreprise ? Quelles expériences met-il en avant et pourquoi ? L’analyse « décentrée » de ce document incontournable peut parfois s’avérer beaucoup plus instructive que les informations qu’il contient. En bref, sachez détecter les soft skills dans ce qui est montré, plutôt que dans ce qui est dit.

Osez la mise en situation.

Les méthodes d’entretien de recrutement classiques ne renseignent qu’imparfaitement sur les soft skills d’un candidat. Afin de mieux appréhender sa façon de gérer une situation donnée, innovez et sortez du cadre ! Jeux de rôles, questions déroutantes « à la Google » ou encore entretiens collectifs, de nombreux moyens existent pour libérer et détecter les soft skills de vos futurs collaborateurs. Ces mises en situation feront nécessairement appel à la spontanéité de chacun, ce qui vous donnera une meilleure idée des qualités humaines mobilisables spontanément par un candidat. Surtout, elles amèneront à mieux sonder l’intelligence émotionnelle de vos futurs collaborateurs, véritable baromètre à soft skills. Bonne nouvelle, la très grande majorité de ces solutions sont transposables en visio, à distance.

Développez vos propres soft skills.

Dans un monde où on ne s’arrête jamais d’apprendre, le meilleur placement reste finalement celui que vous faites sur vous. Empathie, curiosité, adaptabilité et créativité sont vos meilleures alliées pour imaginer de nouvelles méthodes de recrutement, qui fonctionnent aussi bien en distanciel qu’en présentiel. N’hésitez donc pas à mettre en route votre « scanner interne » et à débuter (ou poursuivre) un travail de fond sur la reconnaissance et l’analyse de vos émotions pour mieux les utiliser dans un cadre professionnel. Pour cela, vous pouvez recourir à des applications de méditation, demander une formation dédiée, ou encore exercer votre cerveau créatif en pratiquant un art de votre choix. C’est finalement en se connaissant soi-même qu’on peut mieux aller vers les autres.

Les qualités humaines : meilleur placement pour traverser la crise

La vie en entreprise est avant tout une aventure humaine, et c’est précisément le lien social entre les individus qui est altéré par la crise liée au Covid-19. Les contacts humains directs diminuent, le contexte économique demeure incertain et les incertitudes grandissent. Il est donc urgent de retrouver de l’humain dans le management en valorisant plus que jamais les compétences de savoir-être et de solidarité. L’intelligence collective constitue un formidable levier pour trouver des réponses dans un contexte troublé. En tant qu’acteur de la vie en entreprise, votre mission est double : challenger votre propre vision du monde afin d’élargir votre horizon pour mieux détecter les soft skills et bien recruter, tout en fédérant vos collaborateurs autour d’un projet commun de sortie de crise alimenté par les qualités humaines de chacun. Car si les hard skills permettent de faire tourner une entreprise au quotidien, ce sont bien les soft skills qui vous garantiront pérennité et sérénité sur le long terme.

mot clés associés :

recrutement

partager

retour à la liste

documents RH.

Tous les modèles de contrats et de lettres dont vous avez besoin.

nos documents RH

Une sélection d’articles dédiés au secteur industriel et ses enjeux.

le club inhouse

Recrutement en temps de Covid : comment repérer les bons soft skills ?

Vous vous apprêtez à vous abonner aux articles du club inhouse, pour tous les articles de l'instant RH, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner à tous les articles de l'instant RH, pour sélectionner uniquement les articles du club inhouse, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner aux articles du secteur public, pour tous les articles de l'instant RH, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner à tous les articles de l'instant RH, pour sélectionner uniquement les articles du secteur public, cliquez ici.