Le métier de cariste consiste à réceptionner, entreposer, expédier, stocker et déstocker des marchandises. Cette activité peut s’exercer dans des entrepôts, des zones de fret, des usines ou encore des entreprises de grande distribution. Elle offre de nombreuses opportunités d’emploi.

Les missions cariste (f/h)

Le cariste effectue principalement des missions de manutention. Son métier le conduit à réceptionner, charger et décharger des marchandises. Pour cela, il est couramment assisté par des engins tels que des transpalettes, tracteurs ou chariots.
Il s’assure également de l'état des produits, surveille leur quantité et surtout les entrepose dans des zones délimitées. Le cariste agence les marchandises avec méthodologie selon l'espace disponible et les déstockages. Si certaines sont endommagées, il les consigne. Lorsqu'il gère les expéditions, il enregistre les produits et les achemine jusqu'au quai de chargement. Dans certaines entreprises, le cariste peut avoir à gérer la livraison lui-même. Il peut aussi réaliser des inventaires et gérer les stocks.

Savoir-faire et savoir-être

Actions répétitives, bruit et mouvements constants, le cariste est doté d’une bonne condition physique. Il est également ordonné et précis pour maîtriser l’organisation de son espace de travail. Il sait adapter le mode de manutention (manuel ou automatique) selon les spécificiittés des produits (poids, taille, résistance...). Afin de faciliter son quotidien, il peut aussi être amené à se familiariser avec de nouveaux outils de manutention comme le serveur à commande vocale ou le pistolet laser.

Dans quel secteur peut-il exercer ?

Les caristes sont indispensables aux secteurs où s’effectuent un stockage de marchandises comme les filières industrielles ou commerciales par exemple. Le cariste opère habituellement dans des entrepôts, des usines, des aéroports, des trains ou des bateaux.

Ses perspectives d'évolution

Le cariste occupe rarement sa fonction durant toute sa carrière. Son expérience lui permet de s’orienter par la suite vers des postes à responsabilité comme chef d’équipe, chef logistique, responsable de quai ou d’entrepôt. Après quelques années, le cariste peut aussi compléter ses compétences avec des titres professionnels comme celui d’Agent magasinier. Il peut aussi se spécialiser au service client par une validation des acquis de l’expérience. Celui-ci lui permettra de devenir gestionnaire de stock ou responsable d’expédition ou de réception.

formations

Quelles formations pour devenir cariste (f/h) ?

Hormis l’obtention du CACES (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité), aucun diplôme n’est requis. Cette certification est habituellement financée par des organismes qui assistent les employés dans la reconversion professionnelle. Elle comporte six catégories et est valable entre cinq et dix ans. A noter tout de même : des formations comme le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) Agent d’entreposage, le brevet d’études professionnelles (BEP) Logistique et Transport et le Bac professionnel Logistique permettent d’évoluer rapidement.

voir la liste

nos dernières offres