Affecté à la réception, au stockage et à la distribution de marchandises, le magasinier cariste est un travailleur de l’ombre mais un maillon important d’une entreprise. Le métier requiert rigueur et sens de l’organisation. Bonus : il offre de nombreuses opportunités d’emploi !

Les missions magasinier cariste (f/h)

Le magasinier cariste est présent dans tout le secteur de l’industrie, évoluant dans un entrepôt et sur les quais de déchargement. Il réceptionne la marchandise, quelle qu’elle soit (produits alimentaires, de construction, informatique, électroménager…), la transporte, la stocke puis l’expédie vers des clients ou des fournisseurs. Ses outils du quotidien sont les différents engins de manutention qu’il est autorisé à utiliser en tant que cariste : chariots élévateurs et autres transpalettes. Le rangement doit se faire de manière logique, à des emplacements définis et en anticipant au maximum les déstockages.
Rattaché à un responsable logistique ou un responsable de magasin, il doit également vérifier que la marchandise reçue, ou sur le point d’être expédiée, est la bonne, en bon état et dans les quantités souhaitées.

Savoir-faire et savoir-être

En tant que gestionnaire d’un entrepôt, le magasinier cariste doit être rigoureux, organisé et consciencieux pour agencer au mieux la marchandise. C’est aussi quelqu’un de suffisamment responsable pour manipuler des engins motorisés en toute sécurité. Son environnement de travail étant parfois très grand, il doit être doté de bonnes capacités d’endurance et d’un sens aigu de l’observation pour se repérer rapidement. Il faut également savoir répondre à d’importants pics d’activité, lors de l’arrivée ou au départ de certains camions de livraison. Il sait aussi s'adapter en permanence aux différentes innovations technologiques et maîtrise les nouvelles méthodes d'organisation comme le picking et le système vocal de préparation de commandes.
À noter que le métier se modernise et requiert désormais une maîtrise d’outils informatiques de gestion des stocks.

Dans quel secteur peut-il exercer ?

Les secteurs qui se prêtent le plus à l'activité de magasinier cariste sont le commerce, la distribution, le transport et la logistique. La mondialisation des échanges et le développement de la commercialisation via Internet favorisent la création d'entrepôts et ainsi l'emploi de ces profils.

Ses perspectives d'évolution

Avec de l’expérience, un magasinier cariste peut prendre des responsabilités au sein de l’entrepôt en devenant chef de quai, responsable d'expédition ou de réception, gestionnaire des stocks, voire responsable d’entrepôt après plusieurs années concluantes. Pour progresser hiérarchiquement, mieux vaut néanmoins disposer d’un diplôme spécifique et/ou avoir suivi une formation complémentaire en logistique et en informatique.

formations

Quelles formations pour devenir magasinier cariste (f/h) ?

Aucune qualification n’est indispensable, si ce n’est de détenir un CACES cariste (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité).
L’obtention d’un CAP Opérateur logistique, CAP Agent d’entreposage et de messagerie ou d’un Bac pro Logistique est appréciée des employeurs. Des formations professionnelles existent également et délivrent des titres professionnels tels que cariste entrepôt ou agent magasinier.

voir la liste