Surfant sur le développement du drive, du click-and-collect et de la livraison à domicile, les dark stores proposent une logistique adaptée aux achats en ligne. En périphérie immédiate ou au cœur des villes, ils permettent une diminution du temps de livraison et répondent ainsi à la problématique du dernier kilomètre.

Entre le magasin et l’entrepôt

Le dark store est un micro-centre de traitement des commandes. Il n’est pas ouvert au public : l’absence de clients physiques permet une optimisation accrue de l’espace, ainsi qu’une certaine sécurité sanitaire. Mais c’est aussi un point de vente puisqu’il traite directement les commandes effectuées en ligne et qu’il livre le client en quelques heures. Tout droit venu du Royaume Uni (Tesco est le pionnier en la matière), ce concept est souvent installé dans un bâtiment déjà existant et en bordure des grandes villes, tout en étant proche des connectiques routières pour une logistique efficace et une livraison rapide.

L’essor de la livraison à domicile

Lors du 1er semestre 2020, les enseignes françaises ont connu une hausse des ventes sur internet de 83%*, des chiffres qui confirment le coup d’accélérateur qu’a créé la pandémie sur une tendance déjà existante. Le e-commerce représente 9%** des parts de marché dans le domaine alimentaire. Une occasion en or pour Paul Lê, le créateur de La Belle Vie, une foodtech qui livre les Parisiens en une heure grâce à deux dark stores en proche banlieue : « Nous faisons du dark grocery. Nous rapprochons les petits entrepôts des clients et optimisons la rentabilité au mètre carré. Les étagères montent haut, les produits sont serrés. » *** Les grands distributeurs tentent aussi de s’emparer du phénomène : ils ont presque doublé leur nombre de livraisons à domicile entre 2019 et 2020, atteignant 45%** en 2020. Au printemps dernier, lors du confinement, le Groupe Franprix a transformé quatre de ses magasins parisiens en lieux hybrides : dark stores le matin et supermarchés l’après-midi. Cette organisation a permis à l’enseigne de traiter efficacement les commandes, et de proposer un temps de livraison plus rapide qu’une entreprise classique. Même le leader du e-commerce mondial est séduit par cette solution : à Brooklyn, Amazon traite ses commandes alimentaires, en augmentation de 160%*** en 2020, via son dark store.

La solution du dernier kilomètre

Ces points de vente sont créateurs d’emploi de préparateurs de commandes et de livreurs. Ils s’appuient sur les nouvelles technologies pour une gestion optimisée des demandes, comme dans l’entreprise La Belle Vie : « Notre logiciel commande en temps réel aux fournisseurs et gère l’emploi du temps des 100 pickers (collecteurs). Une commande de 26 articles est préparée en quatre minutes. » Certains entrepôts sont presque entièrement automatisés, comme chez Tesco. Sa technologie RapidPick System traite plus de 30 000 références à elle seule. En étant placés près des villes, ces entrepôts permettent une réduction non seulement du temps de livraison mais aussi de l’empreinte carbone du dernier kilomètre. Ce fameux dernier kilomètre constitue un réel casse-tête logistique et environnemental : à lui seul, il représente 30% des émissions de gaz à effet de serre et 20% du trafic, selon les chiffres du centre d’analyse stratégique*****. Le dark store est donc une solution de logistique économique, humaine et environnementale, qui répond aux attentes des modes de consommation actuels.

* Fevad, communiqué du 15.09.2020
** Nielsen, article du 19.11.2020
*** https://www.challenges.fr/club-entrepreneurs/pourquoi-la-foodtech-la-belle-vie-signe-un-partenariat-avec-systeme-u_716337
**** LSA du 02.09.2020
***** http://archives.strategie.gouv.fr/cas/content/note-danalyse-274-pour-un-renouveau-de-la-logistique-urbaine.html

mot clés associés :

innovation, sortie de crise

partager

retour à la liste

documents RH.

Tous les modèles de contrats et de lettres dont vous avez besoin.

nos documents RH

Une sélection d’articles dédiés au secteur industriel et ses enjeux.

le club inhouse

Renforcer la logistique de proximité avec les dark stores

Vous vous apprêtez à vous abonner aux articles du club inhouse, pour tous les articles de l'instant RH, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner à tous les articles de l'instant RH, pour sélectionner uniquement les articles du club inhouse, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner aux articles du secteur public, pour tous les articles de l'instant RH, cliquez ici.

Vous vous apprêtez à vous abonner à tous les articles de l'instant RH, pour sélectionner uniquement les articles du secteur public, cliquez ici.