Selon l’étude “Think local, act local!”* réalisée auprès de 17 pays européens par L’Observatoire Cetelem de la consommation et publiée en février : deux consommateurs sur trois se disent prêts à faire un effort financier supplémentaire pour acheter local.

Le principal atout du “consommer local” réside dans la défense de certaines valeurs. Un sondé sur deux (49%) considère qu’il s’agit d’une bonne manière de soutenir l’économie et l’emploi (43%). Autres motivations : la qualité reconnue des produits et le fait qu’ils soient “rassurants” (35% et 32%).

Les Européens n’oublient pas non plus la dimension sociale de ce type de consommation (30%). En achetant des produits locaux, 25% espèrent réduire l’impact environnemental de leur consommation, 14% déclarent privilégier un acte permettant de faire perdurer des savoir-faire et 13% de s’opposer à la mondialisation.

Encourager la production locale est important (56%) voire prioritaire (39%) pour la quasi-totalité des consommateurs européens.

* Étude conduite du 27 novembre au 10 décembre 2018 auprès de 13 800 individus âgés de 18 à 75 ans, issus d’un échantillon national représentatif de chaque pays.

recevez nos derniers articles.

s'inscrire à la newsletter

documents RH.

nos documents RH

clubinhouse

le club inhouse

merci, votre inscription à notre newsletter a bien été prise en compte!