L’assistant de direction est le bras droit des membres de la direction. Il gère aussi bien l’administratif et le suivi des dossiers que les agendas. Il s’agit d’un métier à responsabilités, accessible dès bac+2.

Les missions assistant de direction (f/h)

Le métier d’assistant de direction consiste à seconder un dirigeant, un directeur ou un responsable de service. Son rôle est capital : il prend en charge l’administratif et l’organisation de l’activité de son supérieur. Il assure ainsi la préparation et le suivi de dossiers. Il organise les agendas, réunions, déplacements ou rendez-vous. Il est également l’interface entre divers interlocuteurs (clients, prospects, fournisseurs, collaborateurs…). Il accueille, reçoit les appels et le courrier, il rédige des comptes-rendus. Selon les structures, un assistant de direction peut aussi être amené à prospecter, à négocier et à préparer un budget ou devis.

Savoir-faire et savoir-être

L’assistant de direction est un collaborateur de confiance sur lequel la direction peut s’appuyer.
Sa discrétion est d’ailleurs très appréciée pour ne rien ébruiter. Il dispose de qualités relationnelles, il fait preuve de tact et de diplomatie. Il est organisé et rigoureux. Son expression orale et écrite est irréprochable. La maîtrise d'une langue étrangère, de préférence l'Anglais est un plus. Enfin, il connaît parfaitement les outils de bureautique comme le Pack office.

Dans quel secteur peut-il exercer ?

Le métier d’assistant de direction s’exerce dans tous les secteurs d'activités et les types de structures (TPE, PME, PMI, grands groupes, institutions publiques, collectivités locales…).

Ses perspectives d'évolution

L’assistant de direction peut être amené à manager une ou plusieurs personnes. Avec de l’expérience, il peut aussi accéder à des postes de responsable de service commercial.

formations

Quelles formations pour devenir assistant de direction (f/h) ?

Les diplômes qui permettent d’exercer à ce poste sont : le BTS Assistant de gestion PME-PMI, BTS Assisttant de manager (AM), DUT Gestion administrative et commerciale, DUT Gestion des entreprises et des administrations.

Pour les structures les plus complexes, certains recruteurs privilégient les licences ou masters, tels que : la licence en management des organisations, avec une spécialité Assistant de Manager et un Master en économie-gestion, langues ou droit.

voir la liste

nos dernières offres