Bien qu’il se situe « derrière le guichet », le gestionnaire back-office banque assure de nombreuses fonctions fondamentales pour les établissements bancaires. Il vient notamment en appui des commerciaux du front office afin de traiter leurs opérations. Un métier qui exige un respect sans faille des procédures, une rigueur absolue dans la manipulation des chiffres, mais aussi le sens du service client.

Les missions gestionnaire back-office banque (f/h)

La gestion administrative constitue le cœur de métier du gestionnaire back-office banque. Plus concrètement, il traite les opérations bancaires et comptables (saisie, codage…) et monte les dossiers clients (prêts, successions, recouvrements, achats/ventes de titres…). Le gestionnaire back-office banque effectue également des missions de contrôle, comme la vérification de la conformité des mouvements bancaires automatisés (virements, prélèvements…).
Enfin, la gestion des contentieux représente une autre facette de son activité. En effet, c’est lui qui règle les litiges, qui s’occupe des réclamations des clients et qui instruit les procédures.

Savoir-faire et savoir-être

Le gestionnaire back-office banque est un administratif né ! Il connaît parfaitement les procédures et est un organisateur hors-pair. Il maîtrise également les opérations et les transactions financières, les outils informatiques et les dispositifs juridiques en matière bancaire.
En contact avec des acteurs variés (commerciaux, clientèle…), il aime travailler en équipe et possède le sens du service. Par ailleurs, ayant affaire à des situations d’urgence ou conflictuelles, il sait aussi garder son calme et faire preuve de diplomatie.
Lorsqu’il travaille dans un environnement international, il pratique l’anglais couramment.

Dans quel secteur peut-il exercer ?

Le gestionnaire back-office banque peut exercer ses compétences dans n’importe quelles institutions bancaires ou financières. Il peut également intégrer des sociétés d’investissement ou de bourse, des cabinets de conseil et de gestion de patrimoine.

Ses perspectives d'évolution

Face aux changements technologiques et organisationnels du milieu bancaire (banques en ligne notamment), le métier de gestionnaire back-office évolue. La montée en compétence est privilégiée, avec des besoins en expertise. Ainsi le gestionnaire back-office banque peut devenir un super spécialiste d’un produit financier. Il peut également choisir des postes plus commerciaux, tels que chargé de clientèle (particuliers ou professionnels). S'il souhaite occuper une fonction d’encadrement, il peut par ailleurs se diriger vers les métiers de responsable d’unité ou d’activité de traitements bancaires.

formations

Quelles formations pour devenir gestionnaire back-office banque (f/h) ?

Un niveau Bac +2 peut suffire pour exercer ce métier.

– BTS Banque conseiller de clientèle particuliers

– BP Banque

– DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations)

Si vous souhaitez évoluer plus facilement vous pouvez choisir les diplômes de niveau Bac +3 (licence pro marchés financiers) et Bac +5.

voir la liste

nos dernières offres